Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les nouveaux médias distingués par les prix Pulitzer




Les nouveaux médias ont été, pour la première fois, distingués lundi par le jury des prix Pulitzer, récompense suprême du journalisme américain, aux côtés des traditionnels grands vainqueurs de la presse, le « New York Times » et le « Washington Post ».
Le prix Pulitzer du reportage d'investigation a été attribué à l'association ProPublica, en collaboration avec le New York Times Magazine, pour un article sur les décisions de vie et de mort prises par les médecins de la Nouvelle-Orléans durant le cyclone Katrina.
« C'est une validation », a déclaré Stephen Engelberg, rédacteur en chef de ProPublica, organisation financée par des fondations caritatives, qui emploie des journalistes vétérans et offre, à titre gratuit, des reportages d'investigation que les organes de presse traditionnels trouvent trop onéreux à réaliser. « Etre reconnu par ses pairs est un honneur et c'est une façon de dire au reste du groupe 'oui, ils sont là, ils sont réels. Ils font du journalisme très sérieux ».
Le « Washington Post » décroche quatre Pulitzer pour ses reportages sur l'Irak, ses articles magazine, ses commentaires et ses critiques. Le « New York Times », autre habitué des récompenses décernées par l'Université de Columbia, en remporte trois, dans les catégories reportage national, enquête et reportage d'investigation.
Le jury du Pulitzer a également salué la façon dont les journaux se sont servis des nouveaux médias. Dans la catégorie des nouvelles ayant fait l'actualité, il a distingué le « Seattle Times» pour avoir utilisé Twitter, des alertes courriels et le média social « Google wave » afin d'informer ses lecteurs sur une fusillade mortelle.
Le « Bristol Herald Courier », un quotidien des Appalaches (est américain), a obtenu le prix Pulitzer au titre du service public pour avoir révélé un scandale dans lequel des propriétaires terrains de l'Etat de Virginie (sud) ont été dépossédés de millions de dollars de royalties sur le gaz naturel.
Le prix du reportage d'investigation a également été attribué au « Philadelphia Daily News » pour avoir dévoilé les bavures d'une brigade de police de lutte contre les stupéfiants. Le reportage avait donné lieu à une enquête du FBI et au réexamen de centaines d'affaires criminelles.
Le prix Pulitzer du dessin éditorial a été remporté par le caricaturiste indépendant Mark Fiore, dont le travail est publié sur le site internet SFGate.com du « San Francisco Chronicle ».
Le prix de la photographie d'actualité a été attribué au « Des Moines Register » pour la photographie d'un sauveteur tentant de sauver une femme piégée sous les décombres d'un barrage. Le « Denver Post » a lui obtenu le prix de la photographie magazine pour le portrait d'un adolescent ayant rejoint l'armée américaine au plus fort de l'insurrection en Irak. 

AP
Vendredi 16 Avril 2010

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs