Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les nouveaux bacheliers savourent leur succès…en attendant : Le taux de réussite tourne désespérément autour de 50%




50,28%. Tel est le taux de réussite aux examens du Baccalauréat au titre de la session ordinaire de juin. Pas moins donc de 156.042 candidates et candidats ont pu décrocher le diplôme tant escompté ouvrant la voie aux études supérieures.
Le communiqué du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, diffusé hier, fait état d’une légère amélioration du taux de réussite comparativement à l’année dernière et qui était de  49, 15%.
Pour ce qui est du meilleur taux de réussite, il a été de l’ordre de 97,09% enregistré chez les élèves des filières du Baccalauréat international avec 7745 admises et admis. Quant à la seconde marche du podium, elle revient de droit aux candidats des sections scientifique et technique avec 100.244 diplômes obtenus, soit un taux de 52,78%.
Pour les élèves suivant un cursus littéraire ou d’enseignement originel, le nombre d’admis(e)s a été de 55.719, soit un taux de 46,33%, alors que pour le Baccalauréat professionnel, la session de juin a donné lieu à 79 diplômés des deux sexes, soit un taux de 55,63%.
Le communiqué du ministère de l’Education nationale indique également que le nombre de candidats scolarisés ayant passé les examens de cette session a été de 310340, alors que chez les candidats libres, les admis ont été 4649 soit un taux de 18,7%, sachant que le taux de présence n’a pas dépassé les 59%.
Au sujet de la triche, les efforts déployés au préalable par toutes les parties prenantes en vue de lutter contre ce fléau ont pu déboucher sur le résultat souhaité. La tendance a été à la baisse (-53%) avec 1770 cas de fraude contre 3777 enregistrés à l’issue de la session ordinaire de l’année écoulée.
Le ministère, qui a tenu dans son communiqué à louer l’engagement de l’ensemble du personnel qui a œuvré à la réussite de cette session, informe que la session de rattrapage sera ouverte à 156.124 candidats, soit un taux de 38,91%, sachant que la date de son déroulement sera étalée sur les 11, 12 et 13 juillet prochain.
Il convient de rappeler qu’en vue de réduire le stress lié à l’attente des résultats du Bac, le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait jugé bon d’avancer la date de l’affichage au 20 au lieu du 22 courant.
Enfin pour les nouveaux bacheliers, c’est une étape de franchie et c’est désormais une deuxième qui s’annonce avec tout ce que cela entraîne là aussi, comme anxiété et espoirs.

T.R
Mercredi 21 Juin 2017

Lu 926 fois


1.Posté par Omar le 20/06/2017 21:32 (depuis mobile)
Après avoir vu les vidéos des candidats leur sortie des examens, j'estime que le taux réel doit se situer autour de 30 à 35 %. Le niveau est vraiment désastreux.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs