Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les nomades de M’Hamid El Ghizlane en festival

Taragalte, du 15 au 17 novembre courant




Les nomades de M’Hamid El Ghizlane en festival
Et de cinq pour le Festival Taragalte qui devient désormais un rendez-vous culturel incontournable à M’Hamid El Ghizlane. L’Association Zaïla, organisatrice de l’évènement, promet un programme riche et varié pour cette édition qui aura lieu du 15 au 17 novembre courant.
Le thème de cette année s’articule autour de «La Caravane». Cette forme complexe de relations socioéconomiques reste toujours l’un des symboles de la vie nomade pure. L’objectif, selon les organisateurs, est de rendre hommage aux grandes caravanes transsahariennes et au rôle économique mais aussi culturel qu’elles ont joué durant de nombreuses années en faisant de l’Oasis de M’Hamid El Ghizlane, un célèbre carrefour reliant le Maroc et les régions limitrophes du Sahara.
Au programme de cette cinquième édition, l’on cite la participation de la chanteuse Oum dont le nom est désormais lié au festival, puisqu’elle a composé une chanson sur le désert et Taragalte (ancien nom de M’Hamid El Ghizlane).
Le public a rendez-vous également avec Aziz Aflak, Moha Mallal, Kheira Arby et le groupe Amanar du Mali et Dmeitri Greshi Espinoza d’Italie … Les troupes locales et régionales chantant le désert et la nature saharienne monteront sur scène pour partager leurs productions artistiques avec le grand public de Taragalte.
Outre les ateliers habituels (plantation d’arbres,  artisanat local, écologie, tourisme durable, désertification, etc.), la cinquième édition du Festival Taragalte abordera cette année pour la première fois deux nouveaux projets, à savoir «La Caravane culturelle pour la paix», un projet sahélo-transaharien initié par trois festivals, le Festival Taragalte, le Festival au Désert – Tombouctou - Mali et le Festival sur le Niger – Segou – Mali  pour soutenir la paix, la solidarité et la tolérance dans la région. L’objectif est d’encourager le dialogue, les échanges culturels et la protection de l’environnement du Sahara et du Sahel. Le second projet de cette édition est «La conférence internationale du projet Azalaï», soutenu par l’Union européenne et qui met en réseau six festivals partenaires des pays suivants : Italie, France, Serbie, Hongrie, Belgique et Pays-Bas.  Une grande importance sera accordée à la Résidence d’artistes avec la participation de ceux de la caravane culturelle pour la paix, du projet Azalai, des groupes locaux et internationaux en vue de produire des chansons de paix, d’amitié, de tolérance et de partage.
Le festival  développe d’année en année une véritable activité de valorisation et de promotion de la région avec des répercussions concrètes et innovantes sur l’activité touristique en faveur du développement économique et humain.

Libé
Samedi 9 Novembre 2013

Lu 877 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs