Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les moyens de consolider la coopération maroco-italienne passés en revue à Rabat

Une délégation du Groupe parlementaire d'amitié Italie-Maroc reçue par Habib El Malki et Abdelkrim Benatiq




Habib El Malki, Eleonora Cimbro et le député italien Khalid Chawki.
Habib El Malki, Eleonora Cimbro et le député italien Khalid Chawki.
Une délégation du Groupe parlementaire d'amitié Italie-Maroc a entamé, mardi, une visite au Maroc, avec, au programme, des rencontres avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et des membres de la commission des Affaires étrangères.
Lors des entretiens que la délégation italienne a eus avec ce dernier, les deux parties ont passé en revue l’état des relations parlementaires bilatérales et les moyens de les renforcer davantage.
En cette occasion, Habib El Malki a mis en relief les avancées démocratiques que le Maroc a réalisées avec l’adoption de la Constitution de 2011 qui prévoit notamment une régionalisation avancée et l’égalité hommes-femmes.
Il a également rappelé le rôle important que le Royaume joue en matière de lutte contre le terrorisme et la migration illégale ainsi que dans le renforcement de la paix et de la stabilité en Méditerranée.
Le président de la Chambre des représentants a aussi évoqué les assertions colportées à propos de l’intégrité territoriale de notre pays, précisant que le Plan d’autonomie proposé par le Maroc pour régler le dossier du Sahara est considéré comme sérieux, réaliste, crédible par la communauté internationale.
Pour sa part, le député italien Khalid Chawki a indiqué que, pour la région, le Maroc constitue un modèle réussi de démocratie et de droits individuels et collectifs et que la visite de la délégation italienne permettra de mieux faire connaître ses réalisations.
La délégation italienne, précise-t-on, s’est, par ailleurs, entretenue avec le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq.
Lors de cette entrevue, sa présidente s’est félicitée du niveau des relations unissant les deux pays, saluant la stratégie adoptée par le Royaume du Maroc en matière de migration et d'asile.
Cette rencontre a pour objectif de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de l’immigration et l’intégration et d'examiner les moyens de contribuer dans le développement de la Méditerranée, via un échange économique et culturel fructueux, a-t-elle affirmé en soulignant la nécessité de collaborer autour de l’intégration des immigrés et ce, à travers l’éducation, la culture et les bonnes pratiques, ainsi que la ratification des lois et des conventions entre les deux pays relatives au dossier social des immigrés marocains. Elle a, en outre, estimé qu’il est important d’entreprendre des actions communes pour ratifier certaines conventions bilatérales.
Pour sa part, Abdelkrim Benatiq a fait savoir que cet entretien a porté sur la valeur ajoutée des Marocains qui ont choisi de vivre en Italie, ainsi que des difficultés existantes, appelant à réagir de concert pour trouver des solutions adéquates, notamment pour les cas fragiles.
Il a, dans ce sens, mis en exergue la détermination de son département à œuvrer pour le renforcement des liens entre la diaspora marocaine et son pays d’origine, sur les plans social et économique.
Par ailleurs, il a noté que la société civile assure un rôle majeur dans l’élaboration et la mise en œuvre de la nouvelle politique migratoire adoptée par le Royaume, suite aux Hautes orientations de S.M le Roi Mohammed VI.
Il a rappelé, à ce propos, que le Maroc, naguère un pays de passage, est devenu un pays d’accueil, où plusieurs immigrés ont choisi de s'installer, soulignant que ces communautés ont besoin d'outils d’accompagnement relatifs à l’intégration scolaire, la formation professionnelle, la couverture médicale et l’encadrement juridique.
Il convient de souligner que, selon un communiqué de la Chambre des représentants relayé par l’agence MAP, le programme de la visite de la délégation du Groupe parlementaire d'amitié Italie-Maroc (15 au 19 mai) comprend également des rencontres avec plusieurs responsables marocains, dans les villes de Rabat, Casablanca et la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

Jeudi 18 Mai 2017

Lu 1002 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs