Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les momies aussi avaient beaucoup trop de cholestérol




Les momies aussi avaient beaucoup trop de cholestérol
L’athérosclérose n’est pas une maladie apparue à la fin du deuxième millénaire avec les chips et les sodas. On a en effet retrouvé sur 137 momies les stigmates de cette maladie due au mauvais cholestérol et qui se caractérise par des plaques d’athérome qui obstruent progressivement la lumière des artères.
Cette information médicale et historique vient d’être présentée au congrès annuel de l’American College of Cardiology, organisé à San Francisco. Elle est simultanément publiée dans The Lancet et rapportée par le Quotidien du médecin (payant).
Cette publication originale pourrait mettre à mal le concept d’athérosclérose en tant que reflet pathologique d’un certain mode de vie occidental moderne. Le fait de la retrouver à travers quatre mille ans d’histoire ainsi que dans des ethnies géographiquement et culturellement très éloignées laisse désormais penser qu’elle est belle et bien inhérente à l’espèce humaine.
Baptisée Horus, du nom de l’une des plus anciennes divinités égyptiennes, l’étude internationale à l’origine de cette information a été menée par une équipe de dix-sept chercheurs dirigée par le Dr Randall C. Thompson (Université du Missouri - Kansas City School of Medicine).
Ces chercheurs ont pu, au total, examiner au scanner les corps entiers de 137 momies issues de quatre régions géographiques différentes et plus de quatre millénaires: momies égyptiennes (3100 av. J.-C. à 364 après J.-C.), momies péruviennes (900 av J.-C. à 1500 de notre ère), momies d’indiens pueblos (1500 av J.-C. à 1500 après J.-C.) et momies d’Unangan d’Alaska (1756 à 1930 de notre ère).
La pratique du scanner corps entier a permis de procéder à la recherche de calcifications vasculaires, permettant soit d’authentifier l’athérosclérose (lorsque la structure artérielle persistait), soit (lorsqu’elle avait disparu) de parler d’athérosclérose probable en présence de plaques calcifiées.

Slate.fr
Mercredi 13 Mars 2013

Lu 160 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs