Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les misères du Paris SG : Combien de temps peut tenir Kombouaré ?




Fragilisé par un mois de novembre désastreux, Antoine Kombouaré, entraîneur du Paris SG, n'a pas réussi à éviter en décembre un nouvel accroc: le PSG n'est pas éliminé mais n'a plus son destin en mains après un revers indigne 2 à 0 sur la pelouse de Salzbourg en Europa League.
Il reste encore une journée pour se qualifier avec la réception de l'Athletic Bilbao le 14 décembre. Mais le PSG pourrait être éliminé en gagnant contre les Basques si dans le même temps Salzbourg l'emportait contre Bratislava... Insensé.
La question est: Les actionnaires qataris seront-ils patients encore longtemps avec Kombouaré ?
Les nouveaux propriétaires de Doha se souviennent forcément de l'élimination piteuse en Coupe de la Ligue à Dijon en octobre (2-3). Cet épisode les a déjà beaucoup contrariés et ils n'accepteront sûrement pas que l'incident se reproduise alors qu'ils visent au minimum les quarts de la C3 pour leur équipe.
"L'an passé, le PSG a atteint les 8e de finale de la C3 et c'est sûr qu'on veut faire mieux, avait ainsi rappelé il y a un mois le PDG du club Nasser Al Khelaifi. Mais on ne met pas de pression pour atteindre la finale. Par contre, je suis persuadé que les joueurs veulent gagner cette compétition et cela doit être leur objectif".
En C3, le PSG n'a pas brillé cette saison et n'a profité ni de son investissement colossal (85 millions d'euros) ni de son expérience d'ex-grand d'Europe, ni de la faiblesse de l'adversité.
Si le PSG est toujours théoriquement en course pour la qualification, le gâchis de Salzbourg est invraisemblable. Un nul en Autriche aurait été l'assurance de passer au chaud l'hiver européen, et avant la reprise des hostilités les 16 et 23 février (16e de finale aller et retour), de pouvoir se concentrer sur des échéances nationales qui, en trois semaines, ont fait passer du vert au rouge les indicateurs de forme de l'équipe.
Car tout s'est subitement dégradé depuis la réception du Slovan Bratislava le 3 novembre (1-0), la dernière victoire en date du PSG !
Ensuite, les coéquipiers de Sakho ont plongé, à l'image d'un Pastore qui cherche son second souffle et n'était pas en Autriche, concédant un nul à Bordeaux puis deux revers humiliants, à domicile contre Nancy (0-1) et surtout chez l'ennemi marseillais (0-3).
Ces mauvais résultats, ajouté au triste visage de l'équipe, ont surtout permis au directeur sportif de semer le trouble chez l'entraîneur Antoine Kombouaré en ressuscitant la piste estivale Ancelotti en cas de brusque licenciement. Autant d'éléments qui ne contribuent sans doute pas à apaiser des joueurs qui doivent se demander ce qui se passe encore dans ce club si particulier qu'est le PSG.
"On va tout faire pour se lancer dans une série avec la réception d'Auxerre", annonçait d'ailleurs mercredi un Kombouaré qui sait qu'il ne peut espérer sauver sa tête qu'à ce prix... mais qui n'a pas non plus la garantie que ce sera suffisant.

AFP
Samedi 3 Décembre 2011

Lu 484 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs