Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les membres fondateurs du Polisario font front contre Abdelaziz

Création imminente d’un cadre unitaire regroupant les différents dissidents




Les membres fondateurs du Polisario font front contre Abdelaziz
Des sources bien informées ont indiqué que les consultations battent leur plein entre les membres des différents mouvements dissidents du Polisario pour la création d’un cadre regroupant tous les membres fondateurs du Polisario, ayant fui les camps de Tindouf pour regagner le Maroc.  Cette initiative se serait inspirée de la révolte de 1988 et vise à mobiliser les populations afin de poursuivre les objectifs de ladite révolte et attirer l’attention de l’opinion publique sahraouie et internationale sur les basses besognes de la bande à Abdelaziz et le black-out médiatique qui entoure la répression au sein des camps de Tindouf.
Elle a également pour objectif d’expliquer aux Sahraouis les raisons qui poussent cette bande à rejeter toutes les solutions proposées pour mettre fin à ce conflit qui ne cesse d’aggraver  la situation lamentable dans laquelle vivent les populations sahraouies.  Dans une déclaration à la presse, un membre fondateur du Polisario qui a requis l’anonymat, a indiqué que les initiateurs de ce cadre se sentent responsables de la situation dramatique dans laquelle se débattent les Sahraouis, d’autant qu’ils sont à l’origine de la création du Polisario qui a dévié de ses objectifs, ajoutant que la soumission de Abdelaziz et ses proches à l’agenda algérien constitue un obstacle insurmontable qui rend impossible toute solution négociée. Pour les membres fondateurs ayant regagné le Maroc  ceux qui pensent que le Polisario peut être partie prenante dans la moindre solution, se font des illusions et que toutes les preuves et réalités historiques le montrent aisément. Ils citent en exemple, une série d’instructions données par le régime algérien, au cours des années 90 pour faire échouer le plan de référendum, à travers l’incitation des chioukhs à saboter toute tentative de dresser les listes des participants. Aujourd’hui, les décisions et les positions du Front dictées par Alger et visant à poser des obstacles empêchant toute solution négociée sont une autre preuve de la volonté algérienne de faire perdurer le conflit. Le moment choisi pour le cadre que comptent créer les ex-dirigeants du Polisario est justifié par la situation explosive que connaissent les camps de Tindouf du fait de la précarité économique, sociale et politique provoquant la montée de la criminalité, de l’extrémisme et la détérioration du moral des habitants qui ne voient aucune lueur d’espoir de changement.  

Ahmadou El-Katab
Lundi 19 Mai 2014

Lu 1866 fois


1.Posté par Khalid le 19/05/2014 23:00
Chers amis
Si l'on ne comprend pas que l'affaire du Sahara est un fond de commerce politique interne et diplomatique de l'Algérie des généraux, on risque de tourner en rond longtemps, comme le fait apparemment le conseil de sécurité qui, tout en ayant abandonné la référence explicite et formelle au référendum depuis l'an 2000, et ce sous l'effet d'une prise de conscience laborieuse de la réalité, au Sahara et dans le Sahel, peine à faire le pas et à éviter une catastrophe à la sous-région que serait l'apparition d'un Etat croupion incapable de protéger et de faire vivre décemment une population de réfugiés dépourvus de tous leurs droits fondamentaux. Il est évident que si, à Dieu ne plaise, cela devait arriver, le contrôle du territoire serait confié à l'armée algérienne, pour rétribution de ses bons et loyaux services à la cause polisarienne. Mais celle ci, on le voit chaque jour depuis plus de 20 ans, s'est révélée être incapable d'assurer la sécurité sur son propre territoire. Comment pourrait elle faire en s'adjoignant 270.OOO km² de plus? La perspective de ne plus être maître chez soi dans le cas d'une hypothétique indépendance, le Sahara devenant par la force des choses et des armes une wilaya algérienne de plus, a certainement fait réfléchir les cadres du Polisario qui regagnent le Maroc. Car parmi les motivations de l'adhésion à la thèse séparatiste, il y a fort à parier qu'on trouve le rêve, qui n'est qu'un rêve, de décider de son propre sort dans une "république" indépendante. Mais les généraux algériens accepteront-ils de laisser les Sahraouis véritablement être maîtres chez eux? C'est mal connaître la mentalité de gens dont l'essence du pouvoir furent des coups d'Etat, c'est à dire la confiscation de la parole du peuple, y compris le leur. A plus forte raison s'agissant d'un autre peuple. Les dissidents du Polisario et tous ceux qui répondent à l'appel du Maroc se sont rendu finalement compte que les serments de fraternité, de solidarité anti impérialistes etc n'est que du bla bla qui s'effacera dès que des intérêts stratégiques seront en cause. Avec le plan d'autonomie marocain, les Sahraouis géreront mieux leurs affaires et seront plus libres qu'avec Abdelaziz le marrakchi qui a vendu son âme au régime d'Alger. Il est à craindre que les saignées que lui infligent les dissidents et les transfuges n'amènent, comme il menace depuis quelque temps, le Polisario à commettre une bêtise: reprendre les armes. Ce pourrait être son baroud de déshonneur.

2.Posté par benhaddou le 20/05/2014 12:14
S.M HASSAN II YRAHIMO ALLAH
"Louange à Dieu,

"Cher Peuple,

"Dieu Le Très-Haut a dit dans Son Livre sacré : "Quand ta décision est prise, aie confiance en Dieu, car, en vérité, Le Très-Haut aime ceux qui s'en remettent à Lui".

"Effectivement, Cher Peuple, Notre décision est prise, celle d'entreprendre notre Marche Verte pacifique et irréversible, forts de notre bon droit, Nous aurons à nos côtés nos frères et amis, ne comptant que sur notre ferme détermination et notre foi inébranlable.

"A peine avions-Nous annoncé Notre décision d'entreprendre cette Marche bénie que tu t'es porté d'un même élan pour répondre à Notre appel. Du reste, cette noblesse a toujours été ton apanage.

Elle a fait de toi un peuple qui a servi d'exemple et qui a inspiré les plus belles pages de l'Histoire.

"Cher peuple,

"Ainsi que nous l'avions affirmé, la Marche Verte constitue pour nous une source où nous avons puisé, pour nous et pour les autres, des leçons et des enseignements.

"Cher peuple,

"En premier lieu, Nous avons acquis la conviction à présent que le Maroc et son devenir sont entre les mains de patriotes sûrs, convaincus, généreux et attachés plus que jamais à leur sol et à leur emblème. "Tu administres ainsi la preuve, une nouvelle fois, Cher peuple, de ta capacité de te dépenser, sans limites aucunes, corps, âme et biens. Pour ta Patrie, tu sais sacrifier spontanément jusqu'au réconfort d'être dans ton foyer. "Ta conduite constitue véritablement un motif de fierté pour celui que Dieu aura désigné pour présider à ta destinée. Il ne peut qu'en louer Le Tout-Puissant et l'implorer de l'assister pour s'acquitter envers toi des devoirs de sa charge.

"Quant aux enseignements qu'il convient de tirer, en second lieu, ils résident dans le fait qu'à présent nous avons pu identifier d'une manière précise qui sont nos véritables amis et frères et ceux qui ont voulu voir le problème de la même optique qu'un étranger.

"Au niveau de ce qui a été écrit et dit à ce propos, nous avons pu constater qu'au début, certains n'ont pas cru devoir nous prendre au sérieux. Ils y ont vu une aventure et une manoeuvre politique destinée à couvrir nos problèmes et nos défauts.

"En fait, ceux qui ont tenu ou écrit de tels propos se divisent en deux catégories : ceux qui ne connaissent pas le Maroc et on ne saurait leur en tenir rigueur , et ceux qui, malgré leur parfaite connaissance de notre pays, ont maintenu leurs allégations. Ce faisant, ces derniers ont donné libre cours à leur ressentiment à l'égard de ce pays qui, grâce à Dieu, ne cessera d'administrer des leçons et des exemples.

"Cher peuple,

"Nous n'avons pas manqué d'enregistrer ta réaction et de suivre ton comportement aussi bien dans les campagnes que dans les confins du Sahara depuis que Nous t'avons annoncé Notre décision d'entreprendre la Marche Verte.

"Nous n'y avons relevé que satisfaction, sérénité, réjouissance et liesse.

"Cher peuple,

"Par ce comportement, tu as sans doute pu incarner ce que notre époque a feint d'oublier, parmi tant d'autres voies, celles de la paix et de la conciliation. "La Marche marocaine constitue de nos jours un véritable miracle, car l'homme semble oublier qu'il peut, par une simple marche pacifique, aboutir à des résultats que n'en obtiendrait une entreprise militaire.

"Cher peuple,

"Ces leçons que prodigue l'Histoire et que d'autres ont oubliées, toi tu as su les retenir. Tu as su, quant à toi, te parer de vertus qui ont permis au début de notre siècle aux grands penseurs et dirigeants politiques ou syndicaux de se doter des moyens de vaincre toutes formes de contrainte et d'oppression. Ce combat a permis à notre époque de jouir des bienfaits de la démocratie, des droits de l'Homme et de la justice sociale.

"Il est pour le moins paradoxal qu'au moment où de telles valeurs sont délaissées, tu ne les as, toi Cher Peuple, nullement perdues de vue. Et Nous tirons une légitime fierté d'être le Serviteur que le Tout-Puissant a choisi pour te conduire vers des horizons meilleurs au profit de nos enfants et de notre grande famille, la communauté internationale.

"Cher peuple,

"Demain, tu franchiras la frontière. Demain , tu entameras ta Marche. Demain, tu fouleras une terre qui est tienne.

Tu palperas des sables qui sont tiens. Demain, tu embrasseras un sol qui fait partie intégrante de ton cher pays. "En Notre qualité de Guide, d'Amir Al Mouminine et de Responsable de ta politique, Nous voudrions te faire quelques recommandations.

"Cher peuple,

"D'abord, dès que tu auras franchi la frontière, tu dois faire tes dévotions, tourner vers la Mecque pour rendre grâce au Très-Haut".

"Ensuite, il faut que tu saches que cette phase de la Marche diffère de celle qui l'a précédée, en ce sens qu'elle exige de toi, une plus grande discipline. Afin de mener cette Marche à son terme, tu te dois d'obéir et d'appliquer à la lettre les consignes de ceux qui sont chargés de ton encadrement.

"Cher peuple,

"Enfin, ainsi que Nous te l'avions dit dans un premier discours, si tu rencontres un Espagnol, civil ou militaire, échange avec lui le salut et invite-le sous la tente à partager ton repas. "Nous n'avons aucune inimitié à l'égard des Espagnols ni ne ressentons de rancoeur à leur endroit car si nous avions voulu faire la guerre à l'Espagne, nous n'aurions pas envoyé des civils désarmés mais plutôt une armée. Nos intentions ne sont nullement belliqueuses et nous répugnons à toute effusion de sang. Bien au contraire, notre Marche est pacifique.

"Salue donc tout Espagnol que tu pourrais rencontrer. Et si d'aventure , il tire sur toi, poursuis ta Marche, armé de ta seule foi que rien ne saurait ébranler. Au terme de cette Marche , ta conscience n'en sera que plus satisfaisante. "Et s'il advient, Cher peuple , que des agresseurs, autres qu'Espagnols, attentent à ta Marche, sache que ta valeureuse armée est prête à te protéger .

"Cher peuple,

"Ce sont là quelques recommandations que Nous avons voulu te faire avant que tu n'entames ta Marche. "Nous aurions voulu, Cher peuple, prendre la tête de cette Marche. Cependant, le devoir qu'un Chef Suprême lui impose de rester à son poste de commandement pour veiller à l'exécution de ses ordres et demeurer en contact permanent avec les différentes parties du Royaume.

"Sache, Cher peuple, que Nous sommes de tout coeur avec toi et que Notre communion ne sera que plus renforcée lorsque tu fouleras cette terre bénie.

"Cher peuple,

"Ce qui Nous réconforte et Nous réjouit à la fois, est que demain, lorsque ta Marche s'ébranlera, le drapeau marocain ne flottera pas seul. Il sera entouré, par la Grâce de Dieu, d'autres drapeaux appartenant à des pays frères arabes et africains dont l'histoire est prestigieuse. "Va, donc, de l'avant, par la Grâce de Dieu. "Que Dieu raffermisse tes pas et fasse en sorte que ta Marche soit celle de la victoire du peuple marocain et de nos frères sahraouis, qu'il nous tarde vivement de retrouver. "Louons Le Très-Haut de nous avoir guidés dans la voie du Salut, implorons-Le de perpétuer Ses Bienfaits et d'exaucer nos prières".

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs