Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les maux de la natation nationale

Il est temps de rationaliser la gestion des clubs




Les maux de la natation nationale
Alors qu’on s’attend tous à l’épanouissement de la natation nationale, les problèmes que vivent certains nageurs et nageuses avec leurs clubs ou même avec la Fédération de tutelle montrent qu’on est loin d’espérer atteindre un jour cet objectif. 
A cet effet, l’Association nationale des parents des nageurs et nageuses a organisé  dernièrement une conférence de presse à Casablanca pour mettre la lumière sur  un nombre de contraintes qui constituent une entrave à la réalisation des ambitions de leurs enfants. 
Ainsi, selon les membres de l’association, parmi les obstacles que rencontrent ces jeunes sportifs il y a le manque d’infrastructures qui permettraient l’éclosion de nageurs capables de représenter dignement leurs clubs et leur pays. Outre cela, les effectifs et les horaires réservés aux séances d’entraînements ne permettent nullement à ces jeunes d’exprimer leurs talents, encore moins de les développer en vue d’améliorer leur niveau sur le plan international. Pis encore, quand des nageurs se retrouvent dans l’obligation de changer de clubs, pour diverses raisons d’ailleurs, la Fédération n’a pas trouvé mieux pour les en empêcher que de recourir à des réglementations, le moins que l’on puisse dire, contraignantes. Ainsi et comme rapporté par les deux  sœurs Kenza et Ghita Msellek, pour qui la natation représente une partie de leur vie, quand elles ont voulu changer de club, elles étaient sommées par le président dudit club de verser, pour rembourser selon ses dires les frais de participations à des compétitions, la somme de 50.000 dirhams pour avoir l’autorisation du transfert. 
Partant de cela, les deux sœurs, comme d’ailleurs nombre de nageurs et nageuses, lancent un appel à tous les responsables du sport marocain pour leur venir en aide. Un appel qui doit faire écho, car le sport national a besoin de conjuguer les  efforts de tous si l’on veut espérer un jour atteindre un bon niveau.
 

K.B
Mercredi 29 Janvier 2014

Lu 1209 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs