Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les manifestations contre le blasphème de l’islam font une trentaine de morts au Bangladesh




Les manifestations contre le blasphème de l’islam font une trentaine de morts au Bangladesh
Des affrontements au Bangladesh entre la police et des dizaines de milliers d'islamistes réclamant une loi anti-blasphème ont fait au moins 28 morts depuis dimanche, ont annoncé lundi les autorités, illustrant la profonde division entre le gouvernement laïc et les religieux radicaux.
Au cours de heurts parmi les plus violents recensés à Dacca depuis l'indépendance de ce pays défavorisé d'Asie du sud, des centaines de personnes ont en outre été blessées lorsque la police antiémeutes a dispersé lundi à l'aube un rassemblement d'islamistes dans un district majeur de Dacca.
Des centaines de banquiers et de courtiers ont dû dormir dans leurs bureaux situés dans ce district commercial, Motijheel, tandis que des coups de feu ont retenti une bonne partie de la nuit.
Des témoins ont indiqué que des magasins avaient été incendiés, des arbres arrachés. Des milliers de pierres gisaient sur la chaussée. La police a indiqué que la situation était désormais maîtrisée dans le centre de Dacca mais que de nouveaux faits de violence avaient éclaté dans d'autres parties de la ville.
La principale organisation islamiste à l'origine des manifestations, le Hefajat-e-Islam, a affirmé que le bilan des victimes était beaucoup plus élevé. "La police a tiré à balles réelles sans discernement sur nos manifestants non armés. Des milliers de personnes sont aussi blessées".
Mais selon un porte-parole de la police de Dacca, Masudur Rahman, la police a fait usage de grenades et gaz lacrymogène, de canons à eau et tiré des balles en caoutchouc pour disperser au moins 70.000 islamistes qui occupaient lundi matin Motijheel pour faire pression sur le gouvernement.
Selon des sources hospitalières, des centaines de personnes ont aussi été blessées.
Craignant de nouvelles violences, la police de Dacca a interdit jusqu'à minuit lundi toute manifestation, marche et tout rassemblement ainsi que le port d'armes à feu.

AFP
Mardi 7 Mai 2013

Lu 247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs