Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les manifestants hongkongais ne désarment pas

Ban Ki-moon appelle à unesolution pacifique




Les manifestants hongkongais ne désarment pas
Les manifestants prodémocratie restaient fortement mobilisés à Hong Kong mercredi, jour de la fête nationale chinoise, demeurant sourds aux appels répétés du chef de l'exécutif local à rentrer chez eux.
"Pleinement sensibilisé", le secrétaire d'Etat américain John Kerry devait discuter mercredi de la crise politique actuelle à Hong Kong avec son homologue chinois Wang Yi, a annoncé mardi la diplomatie américaine.
Au terme d'une troisième nuit de rassemblement, les manifestants ont commencé à converger vers la place Golden Bauhinia, site historique hautement symbolique où doit se dérouler une cérémonie de levée des couleurs pour marquer le 65e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine.
D'importantes forces de police étaient déployées aux alentours de cette place où sont attendus plusieurs responsables du parti communiste et le chef de l'exécutif hongkongais, Leung Chun-ying. Des milliers de manifestants avaient bravé les intempéries dans la nuit de mardi à mercredi à Central et Admiralty, poumon financier de la ville situé non loin du siège du gouvernement, juste avant deux jours fériés marquant la victoire des communistes sur les nationalistes et la proclamation de la République populaire de Chine en 1949. Des pluies d'orage s'étaient abattues sur la ville en début de soirée, contraignant les manifestants à ressortir les parapluies multicolores déployés dimanche contre les gaz lacrymogènes et le gaz au poivre, et qui ont valu au mouvement le nom de "révolution des parapluies" sur les réseaux sociaux.
Les protestataires ont juré d'occuper le cœur de la ville tant qu'ils n'auront pas obtenu les réformes politiques promises après la rétrocession à la Chine de l'ancienne colonie britannique en 1997.
Ils s'insurgent notamment contre la décision de la Chine, annoncée en août, d'accorder le suffrage universel pour l'élection du chef de l'exécutif en 2017 tout en gardant le contrôle des candidatures.
Le chef de l'exécutif hongkongais, Leung Chun-ying, a appelé Occupy Central, la principale organisation prodémocratie, à mettre fin sans délai au mouvement et permettre à la ville de retrouver un fonctionnement normal.
"Les fondateurs d'Occupy Central ont dit à plusieurs reprises que si le mouvement devenait incontrôlable, ils appelleraient à y mettre un terme. Je leur demande maintenant de respecter leur engagement et de mettre immédiatement fin à leur campagne", a déclaré Leung Chun-ying qui s'exprimait pour la première fois depuis les incidents de dimanche.
La confrontation entre les manifestants et les forces antiémeute avait alors dégénéré lorsque les policiers avaient tenté de déloger les premiers en tirant des salves de gaz lacrymogène et de gaz au poivre. Sans surprise, la Chine, dont nul observateur ne pense sérieusement qu'elle infléchira sa position, a apporté un soutien univoque à Leung Chun-ying.
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a admis qu'il s'agissait d'une affaire intérieure "chinoise" tout en appelant le gouvernement chinois et les manifestants à résoudre "pacifiquement" leur différend. 

AFP
Jeudi 2 Octobre 2014

Lu 83 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs