Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les lutteurs marocains s’en tirent à bon compte au championnat d’Afrique à Marrakech

La sélection égyptienne a dominé les débats




Les lutteurs marocains s’en tirent à bon compte au championnat d’Afrique à Marrakech
La 36ème édition du championnat d'Afrique des nations de lutte  qui s’est déroulée récemment à Marrakech a connu une domination  égyptienne de bout en bout. Les lutteurs de la sélection marocaine, engagés dans tous les styles et catégories, ont su tirer leur épingle du jeu avec une moisson de médailles honorable.
Le premier jour de la compétition a été consacré à la lutte gréco-romaine, catégorie des cadets.  Les jeunes lutteurs marocains se sont illustrés en se classant premiers par équipes avec un total de 88 points, raflant trois médailles d’or dans les catégories de 42kg, 69kg et 76kg, autant en argent et en bronze.
Lors du deuxième jour de cette manifestation continentale, les jeunes champions de l’EN qui concourraient en lutte libre se sont contentés de la deuxième place avec 74 points derrière l’Afrique du Sud  avec une médaille d'argent  et trois en bronze.
En ce qui concerne la lutte gréco-romaine, la sélection marocaine a terminé deuxième (62 pts) au moment où la première place est revenue à son homologue égyptienne (68 pts). L’équipe nationale a réussi à décrocher une médaille d'or dans la catégorie des 75kg par le biais de  Zied Ait Ouagram.
Au cours de la dernière journée de ce championnat, consacrée à la lutte libre, l’Egypte, spécialiste de l’épreuve, a confirmé son statut de leader avec un cumul de 61 points et trois médailles d'or dans les catégories de 74kg, 86kg et 125kg. Quant aux lutteurs marocains ,ils ont pu sauver l'honneur grâce au champion d'Afrique Chakir Ansari dans la catégorie des 57 kg  et une médaille de bronze dans la catégorie des 61 kg pour se classer sixièmes sur treize pays participants.
Après l’édition marocaine qui a vu la participation de 16 pays, à savoir l’Afrique du Sud, la Tunisie, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, l’Algérie, le Niger, l’Egypte, le Liberia, la Namibie, le Nigeria, le Sénégal, la RDC, la Guinée-Bissau, le Soudan et le Maroc, le 37ème championnat d'Afrique de lutte aura lieu en Tunisie.
En marge de ce championnat africain, une session de formation a été organisée au profit des arbitres dans plusieurs catégories et le comité exécutif a tenu une réunion relative aux sélections participantes à ce championnat.
A rappeler que cette discipline olympique est pratiquée par plus de 20 millions de sportifs à travers le monde et plus particulièrement dans certains pays de l’ex-URSS, du bloc de l'Est, ainsi que l'Iran, la Turquie, l'Irak ou encore l'Egypte. La lutte est le deuxième sport aux Jeux olympiques, sachant qu’aux JO d'Atlanta en 1996, cette discipline à été le cinquième sport à avoir bénéficié de la plus large retransmission télévisée dans le monde.

Abdelmajid Bouslim
Jeudi 4 Mai 2017

Lu 677 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs