Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les jours heureux du Raja




Les jours heureux du Raja
Pour qu’un club prétende remporter le titre de champion, il faut qu’il soit fort et chanceux. Et c’est bien le cas du Raja de Casablanca qui, pourtant réduit à dix, a su s’adjuger une précieuse victoire aux extra-times à l’extérieur aux dépens de l’OCS. C’était samedi au stade Al Massira à Safi, pour le compte de la mise à jour (20ème journée) du championnat national Pro Elite 1, que les Verts ont ajouté à leur lot de victimes l’équipe mesfiouie battue sur le score étriqué de deux buts à un.
Ce fut un match plaisant disputé devant des gradins bien garnis en spectateurs des deux bords. Une partie emballée d’entrée au cours de laquelle les deux adversaires n’ont pas trop fait dans les calculs, chacun de son côté cherchait à trouver la faille en premier.
Objectif non atteint durant le premier half, ce qui a conduit les joueurs au courant du second à ne pas lâcher prise et à redoubler d’efforts en vue de scorer. Et se sont les Rajaouis qui ont annoncé la couleur en premier grâce à un fort joli but d’Adil Chedli sur un tir à la 55ème minute du jeu qui n’a laissé aucune chance au keeper safiot en dépit de sa parade.
Menés au score et poussés par leur public, les joueurs de l’OCS ont tâché aussitôt de manœuvrer sur tous les flancs dans l’espoir de remettre les pendules à l’heure. Ils parviennent à bénéficier d’un penalty sifflé par l’arbitre du centre mais annulé par son assistant qui avait signalé un hors-jeu. Ils ont beau protester, la décision était bien entendu irrévocable pour orchestrer de nouveau d’autres assauts qui ont apporté leurs fruits suite à une réalisation d’Abdellah Madi (79è) contestée cette fois-ci par les Verts pour une position d’hors-jeu.
Ecopant d’un deuxième carton jaune, Oulhaj fut expulsé à l’approche de la fin du match. Cette infériorité numérique a poussé les Rajaouis à jouer avec prudence, laissant davantage l’initiative aux locaux qui n’ont pu inquiéter outre mesure l’arrière-garde des Verts conduite de main de maître par le tandem, Erbati et Boukhriss.
Alors que cette explication s’acheminait sur une issue de parité comme ce fut le cas lors du match aller, le Raja a réussi à doubler la mise grâce à son réserviste de luxe Kachani (94ème) aux aguets, exploitant un tir repoussé par la transversale de Dine, entré lui aussi en cours du jeu.
Une victoire faite pour booster au plus haut point le moral du groupe rajaoui, décidé à ne pas lâcher prise au cours de cette dernière ligne droite. Les Verts, avec 14 victoires, 6 nuls et 1 défaite, portent désormais leur capital points à 48 unités, soit quatre longueurs d’avance sur l’AS.FAR et dix sur le WAC. Sachant que les Militaires et les Rouges comptent un match en moins respectivement contre le KAC et le DHJ, tout comme le FUS qui affrontera le MAS.  Des rencontres comptant pour la 21ème manches qui furent ajournées en raison de l’engagement africain du FUS, du WAC et des FAR.
Pour ce qui est de l’Olympique de Safi, dont les performances fonctionnent en dents de scie, il occupe le 8ème poste avec 24 points.

Mohamed Bouarab
Lundi 25 Mars 2013

Lu 1346 fois


1.Posté par nada le 25/03/2013 18:39 (depuis mobile)
Dima raja

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs