Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les jobs d’été pour mieux responsabiliser les jeunes

Joindre l’utile à l’agréable




Les jobs d’été pour mieux responsabiliser les jeunes
«C’est décidé, cette année pas question de flemmarder deux mois durant, je vais décrocher un job», une façon pour Salah, un adolescent de 16 ans, de franchir un nouveau pas vers l’âge adulte. L’annonce a été faite à sa maman qui en a ressenti beaucoup de fierté. «Jusqu’ici, les vacances étaient synonymes de farniente voire d’oisiveté et quand on ne voyage pas, j’ai du mal à l’intéresser à autre chose qu’à  sa console de jeux. Cela me ravit de savoir qu’il se rendra utile». Salah semble fort motivé : «Au moins on ne me demandera pas des comptes quand je financerai moi-même le téléphone portable de mon choix».
Le cas de Salah résume bien les motivations de beaucoup d’adolescents qui, las de buter contre le refus de leurs parents, semblent avoir trouvé la parade. «Ils rechignent tout le temps quand je leur demande plus d’argent de poche, maintenant au moins je serai autonome», a déclaré pour sa part Ilham. Et d’ajouter fièrement : «Moi, je n’attends pas les vacances d’été pour travailler. Tout au long de l’année entre baby-sitting et cours de soutien scolaire à domicile, je ne chôme jamais».  Quant à Amine, il se rappelle que déjà à l’âge de 8-10 ans, ses parents essayaient de le sensibiliser à la valeur de l’argent qu’on devrait mériter : «On se bousculait mes frères et moi pour laver la voiture ou passer l’aspirateur ; des corvées certes, mais qui nous rapportaient nos premiers dirhams».
Par ailleurs, trouver un emploi pendant les vacances au Maroc a longtemps été un phénomène considéré comme étant propre aux étudiants de la classe ouvrière. Aujourd’hui, ceux de la classe moyenne et leurs parents envisagent dorénavant la valeur sociale incarnée par l’argent gagné par le travail. Psychologues et sociologues s’accordent à dire que le travail d’été permet aux jeunes d’acquérir une grande confiance en eux-mêmes.  A. Chraibi, psychologue, affirme à ce propos : «On  ne saurait dire combien ce travail est bénéfique pour l’épanouissement des jeunes. C’est une façon pour eux de vaincre leurs appréhensions par rapport au  marché de l’emploi  et de faire leurs preuves»  et de préciser cependant que « la meilleure formule est l’alternance entre des périodes de travail et des moments de repos mérité». Mais d’aucuns parmi les jeunes semblent avoir trouvé la parade : joindre l’utile à l’agréable. Ils se font ainsi de l’argent tout en évoluant dans une  ambiance festive et de détente. C’est le cas de Hamid, étudiant à la Faculté des lettres de Fès : «Depuis trois ans déjà, chaque été, je rejoins un orchestre de châabi. Comme j’ai toujours aimé ce genre de musique, je m’amuse à fond tout en gagnant de l’argent. Et ce ne sont pas les occasions qui manquent». Même son de cloche chez son copain Hachem :«Je puis même assurer que les recettes sont assez conséquentes. Ce qui nous permet de démarrer confortablement l’année universitaire». Ces deux amis ne sont pas seuls dans leur cas. Youssef de son côté en fait l’expérience :«Chaque été, on fait appel à moi pour renforcer une équipe d’animateurs dans un club de vacances. Je m’y sens comme un poisson dans l’eau au point que je compte en faire mon métier», indique-t-il. Toute cette fougue et ce dynamisme font le bonheur des grandes enseignes, des fast-foods, des call center qui en profitent allégrement. Au final, tout le monde y trouve son compte.

Nezha Mounir
Mardi 16 Juillet 2013

Lu 787 fois


1.Posté par Direct Etudiant le 06/08/2013 15:35
Nous recommandons cet article à tous les étudiants qui veulent se trouver un job d'été ou qui ont déjà trouvé un job d'été !
Merci pour l'article c'était très intéressant

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs