Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les jeunes talents à l'honneur à la 6ème Rencontre internationale du Malhoun à Azemmour




Les jeunes talents ont été à l'honneur, vendredi, lors de la deuxième soirée artistique de la 6ème édition de la Rencontre internationale du Malhoun à Azemmour, dans la province El Jadida (16-19 juin 2016), avec des prestations d'artistes en herbe mus par la volonté de promouvoir et de préserver l'art ancestral du Malhoun.
Ainsi, la jeune artiste algérienne Nisrine Ghanim, se produisant pour la seconde fois au Maroc, a fait vibrer la scène aménagée à la place Abraham Ouaniss, au centre-ville d'Azemmour, déclamant avec brio plusieurs poèmes du répertoire de l'authentique art gharnati, tels ceux intitulés ''La beauté fassi'' de cheikh Bensliman et ''Je crains que le soleil se lève sur nous''. A cette occasion, Mouâd El Jamai, gouverneur de la province d'El Jadida, a remis le bouclier de la Rencontre internationale du Malhoun à l'artiste algérienne Ghanim.
La jeune et talentueuse artiste marocaine Nabila Maân a chanté avec brio un florilège de poèmes célèbres puisés dans le répertoire du Malhoun avec une nouvelle distribution, tels que ceux intitulés ''Paroles incrustées'' du groupe mythique Jil Jilala, ''Al Kawi'', ''Al Hamdouchia'', et "Fatima" à la grande joie d'un public enthousiaste composé majoritairement de jeunes. Une pléiade d'autres artistes talentueux, dont Issam Kamal et Amir Ali ont, à leur tour, enchanté un public conquis, chantant avec brio plusieurs poèmes puisés dans le répertoire du Malhoun. Par la suite, les artistes Nisrine Ghanem et Nabila Maân ont interprété en duo plusieurs chansons andalouses à succès telles Al Kassida Al Fayachia et Ya chams al âchia.
Le gouverneur de la province d'El Jadida a, aussi, rendu hommage au cheikh de la tariqa Al aïssaouia, Haj Jamaledine Kritès qui a été samedi, avec sa troupe, l'invité de la 6ème édition de la Rencontre internationale du Malhoun à Azemmour, et qui a annoncé le prochain lancement d'un festival dédié à l'art d’Aïssaoua, à l'image de la rencontre du Malhoun. 

Libé
Lundi 20 Juin 2016

Lu 605 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs