Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les jeunes MRE privés de l’abattement sur le dédouanement des véhicules

Une politique qualifiée de deux poids deux mesures




Les jeunes MRE privés de l’abattement sur le dédouanement des véhicules
L’abattement du dédouanement des véhicules des MRE n’aura fait le bonheur que des retraités. Le gouvernement vient, en effet, de proroger le délai de cet abattement en leur faveur. La décision en a été prise lors du Conseil de gouvernement tenu le 7 août. Le décret adopté dans ce sens leur accorde un  délai supplémentaire transitoire de 3 ans, pour l’importation des véhicules  dont l'âge est compris entre 5 et 7 ans. Ceux ayant atteint l’âge de 6 ans peuvent également bénéficier de cette décision souhaitée depuis fort longtemps. Cependant, cette mesure dont profitera sûrement une grande partie des retraités ne prendra effet qu’à compter de sa publication dans le  Bulletin officiel.
Les retraités MRE peuvent ainsi retourner au pays avec armes et bagages pour y écouler paisiblement leurs jours. Les autres, à savoir ceux de la 2ème et de la 3ème générations,  doivent attendre de meilleurs jours pour voir l’Exécutif leur accorder pareille faveur. Ce qui ne semble pas leur agréer.  En témoigne leur déception exprimée  après  le discours du ministre de tutelle lors de la conférence de presse organisée à l’occasion de la célébration de la Journée nationale du migrant qui, au lieu de s’attaquer  aux  vraies  questions,  a préféré  annoncer devant un parterre de journalistes nationaux et étrangers, le lancement d’un portail électronique ayant pour objectif de rapprocher les Marocains du monde (MDM) de l'offre bancaire marocaine. Où en sommes-nous du discours visant la simplification des procédures administratives en faveur de la communauté marocaine établie à l’étranger, la protection de ses droits, la préservation de ses intérêts, l’amélioration des conditions de vie comme stipulé par la nouvelle Constitution ?
Cette politique, qualifiée de deux poids deux mesures, inquiète de plus en plus les jeunes ressortissants marocains établis à l’étranger qui espèrent voir d’autres décisions prises à même de les faire bénéficier, à l’instar des retraités, de cet abattement et partant leur  permettre de rentrer  plus souvent au Maroc et  augmenter les rentrées en devises.

L.B
Vendredi 16 Août 2013

Lu 904 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs