Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les investisseurs invités à tirer profit des opportunités d'affaires offertes au Gabon




Les investisseurs invités  à tirer profit des opportunités d'affaires offertes au Gabon
Des responsables gabonais ont invité, lors d'un panel organisé dans le cadre de la 3ème édition du Forum international Afrique Développement à Casablanca, les investisseurs à tirer profit des opportunités d'affaires offertes au Gabon dans divers domaines d'activités. 
Le Gabon ambitionne de diversifier son économie basée essentiellement sur l'activité pétrolière, la production du manganèse (dont il est le premier producteur au monde) et l'exploitation du bois (les forêts couvrent 85% du territoire du Gabon), ont-ils souligné.
Ce plan repose sur trois axes, à savoir l'industrie, l'agriculture et les services et offre une multitude d'opportunités d'affaires dans divers domaines d'activités, qui peuvent bénéficier aux entreprises africaines en général et celles marocaines, en particulier, ont-ils fait savoir notant que le Maroc et le Gabon ont développé, au fil des années, des relations de coopération solides.
Les deux pays ont lancé des projets de partenariat structurants dans plusieurs domaines tels l'énergie et les mines, la protection de l'environnement, le logement social, la santé, le tourisme, l'agriculture ou encore le transport, ont-ils ajouté.
Et de préconiser que la coopération entre les deux pays reste également marquée par une forte présence du secteur privé marocain dans l'économie gabonaise notant que le Gabon est un allié stratégique du Maroc avec qui il a signé plusieurs accords couvrant plusieurs  domaines.
Même s'il dépend de ses ressources pétrolières, le Gabon jouit notamment d'une stabilité politique et sécuritaire et d'un leadership en matière de production de manganèse et du bois, ont-ils mis en avant, rassurant les investisseurs étrangers qui veulent monter une affaire au Gabon que les services concernés ont procédé à des réformes pour faciliter leurs tâche.
Par ailleurs, des participants ont également appelé, à cette occasion, au développement d'une vision commune pour promouvoir les partenariats économiques entre les pays africains. Des responsables et opérateurs économiques marocains et africains ont fait savoir, lors d'une séance de discussion, que les pays africains doivent trouver un terrain d'entente commun pour les échanges commerciaux et la promotion des ressources naturelles afin d'assurer une intégration économique durable.
Et de souligner que les pays africains doivent aussi bénéficier des ressources disponibles sur le continent, au niveau local plutôt qu'un contractant étranger.
 

MAP
Lundi 23 Février 2015

Lu 1506 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs