Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les investisseurs internationaux méfiants envers blogs et réseaux




Les investisseurs internationaux méfiants envers blogs et réseaux
Les grands investisseurs mondiaux utilisent encore peu les médias dits sociaux (réseaux sociaux, forums, blogs...) pour s'informer, les jugeant bien moins crédibles que les organes de presse, révèle une étude publiée mardi par Havas Paris.
L'agence de communication a interrogé par téléphone en novembre et décembre derniers 105 investisseurs institutionnels dans 12 pays, qui gèrent au total 3.830 milliards de dollars.
Les investisseurs interrogés sont seulement 30% à consulter régulièrement les médias sociaux.
Dans cette catégorie, les forums d'investissement (39%) sont les plus consultés, devant le réseau professionnel LinkedIn (34%), les blogs financiers (32%), Twitter (22%) et Facebook (10%).
Une grande majorité des personnes interrogées (85%) jugent ces médias sociaux peu crédibles. 
Ils sont même 16% à estimer qu'ils sont inutiles pour leur activité. Les investisseurs français sont particulièrement sévères, jugeant à 50% qu'ils ne sont pas pertinents.
Pour s'informer, les investisseurs préfèrent les agences de presse (91%), devant la presse (89%), qu'elle soit en ligne ou papier, puis la radio et la télévision (45%).
Parmi les sources médiatiques, ce sont les dépêches d'agence de presse qui sont jugées les plus fiables (87%).
Les investisseurs utilisent avec précaution les médias sociaux alors même qu'un nombre croissant de groupes cotés envisagent d'employer davantage ces moyens de communication, relève Havas dans un communiqué. Il reste que la plupart des investisseurs (82%) s'attendent à ce que les médias sociaux deviennent une source d'information financière plus importante à l'avenir.
"Bien que les investisseurs institutionnels ne consacrent pas encore une grande partie de leur temps aux réseaux sociaux, ils les créditent d'une plus grande influence à l'avenir et d'un rôle plus important aux côtés des autres outils de communication financière des entreprise", explique Charles Fleming, associé chez Havas Paris, cité dans le communiqué.

AFP
Mercredi 5 Février 2014

Lu 582 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs