Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les investissements directs étrangers plient l’échine

Après une hausse de 23% en 2013, les IDE sont en baisse de 18% sur les cinq premiers mois




Les investissements directs  étrangers plient l’échine
Après avoir surperformé en Afrique en termes d’attractivité des Investissement directs étrangers  (IDE) durant l’exercice précédent, voilà que les flux d’IDE en direction du Maroc sont en nette régression durant la première moitié de l’exercice en cours.
 En effet, le Maroc avait attiré 3,36 milliards de dollars d’IDE en 2013, en nette hausse de 23% par rapport à l'année précédente, au moment où le taux moyen de progression des IDE en Afrique était de 4% et de 9% à l’échelle mondiale, selon l’édition 2014 du rapport annuel sur l’«investissement dans le monde» de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), rendue publique la semaine dernière.
Après avoir bénéficié d'une solide croissance de ses IDE en 2013 qui lui a valu près d’un seizième du total des IDE en Afrique (57 milliards de dollars (MM$) en 2013), le Royaume a cependant vu ces flux baisser de 18% sur les cinq premiers mois en totalisant 9,54 milliards de dirhams à fin mai 2014, contre 11,64 milliards de dirhams un an auparavant, d’après les indicateurs de l’Office des changes.
« C'est le secteur manufacturier qui a drainé le plus d'investisseurs étrangers, suivi de créneaux porteurs que sont l'immobilier, l'agroalimentaire et les infrastructures», précisent les experts de cette agence de l'ONU.  En atteste la croissance de 1,6% de la production manufacturière pour la première  fois depuis sept trimestres de déclin dans la production de machines et de l’équipement, selon un rapport de l’organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI).
Notons que le secteur de l’industrie manufacturière fait partie des cinq secteurs ayant attiré plus des 3/4 des IDE au Royaume  ces dernières années,   à savoir, outre celui de l’industrie,  ceux des télécoms, de l'immobilier, du tourisme et des banques.
Par ailleurs, selon le rapport «L’investissement dans le monde», le Maroc occupe la deuxième place en Afrique du Nord après l’Egypte qui conserve la place de premier récepteur d'IDE avec 5,55 MM$ en 2013, suivie du Soudan troisième devant l'Algérie et la Tunisie. 
En 2011 et 2012, le Royaume avait pris la première place en Afrique du Nord dans un contexte marqué par des troubles politiques en Egypte et dans d'autres pays de la région.
A plus grande échelle, les pays d'Afrique ont drainé 57 milliards de dollars d'investissements directs étrangers en 2013, soit une progression de 4% par rapport à l'année précédente.
«Les industries extractives intéressent désormais moins les investisseurs, ne représentant plus que 11% des annonces d'investissements en 2013 contre 53% en 2004» alors qu'une part grandissante des IDE porte sur le secteur manufacturier, particulièrement les biens de consommation. 
Au plan mondial, les investissements directs étrangers ont augmenté de 9% en 2013 pour s'élever à 1450 milliards de dollars et devraient grimper à 1.600 milliards en 2014, pour atteindre 1.750 milliards en 2015 et 1.850 milliards l'année suivante.
 

Mohammed Masmoudi
Mardi 1 Juillet 2014

Lu 738 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs