Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les insurgés et les forces internationales se donnent la main : 1.271 civils tués en Afghanistan au premier semestre 2010




Plus de 1.200 civils ont été tués en Afghanistan au premier semestre 2010, soit un bond de 25% par rapport à 2009, les insurgés tuant sept fois plus que les forces internationales et afghanes, selon un rapport livré hier par l'ONU.
«1.271 civils ont été tués et 1.997 ont été blessés, la plupart grièvement», sur les six premiers mois de l'année, a déclaré Staffan de Mistura, le représentant spécial de l'ONU à Kaboul, lors d'une conférence de presse dans la capitale afghane.
L'ONU constate ainsi une augmentation de 25% du nombre de civils tués par les insurgés et par les forces internationales.
Au total, le nombre de victimes - morts et blessés - a augmenté d'un tiers, les insurgés étant responsables de trois-quarts des actions conduisant à des morts et blessés.
En moyenne, les insurgés tuent sept fois plus de civils que les forces afghanes et internationales, selon l'ONU.
«Le coût humain de ce conflit augmente malheureusement, le nombre de civils tués ou blessés augmente», a dit M. Mistura, déplorant par ailleurs une hausse de 55% du nombre d'enfants tués.
Les bombes artisanales et les attentats suicide --les deux modes opératoires favoris des talibans-- sont la première cause de mortalité parmi les civils même si elles ne les visent pas directement mais ciblent le plus souvent les soldats étrangers ou afghans, ou des bâtiments officiels.
L'ONU souligne par ailleurs que les assassinats ont quasiment doublé, notamment les meurtres de candidats aux élections législatives du 18 septembre.
Cette tactique des insurgés, essentiellement à l'oeuvre dans le sud, visent également les chefs de tribus afin d'installer un climat de peur en ôtant aux villages et communautés leurs leaders traditionnels.
L'ONU s'inquiète aussi de l'augmentation de 136% des violences dans des zones du nord-est considérées jusque là comme stables, comme la province de Kunduz, de Baghlan et du Badakhchan.
C'est dans le Badakhchan que dix humanitaires, dont huit occidentaux, ont été tués la semaine dernière.
Les bavures causées par les frappes aériennes de l'Otan, longtemps mises en cause par l'ONU et par le gouvernement du président afghan Hamid Karzaï, sont en baisse de 64%.
La limitation de ces frappes, décidée en 2009 par le général McChrystal alors commandant des forces américaines et internationales, avait permis une réduction du nombre de civils tués.
Le général David Petraeus, nouveau commandant des forces internationales en Afghanistan, a édicté le 1er août des directives pour épargner les civils, poursuivant la stratégie de son prédécesseur de limiter le recours aux frappes aériennes.
Dans un communiqué, le commandement de l'Otan a rappelé que la réduction à un «minimum absolu» du nombre de civils tués était une de ses priorités, après la publication des chiffres de l'ONU.
L'intensification du conflit a également provoqué une augmentation radicale des pertes dans le contingent international.
Depuis le début de l'année, 426 soldats étrangers ont perdu la vie en Afghanistan, contre 520 pendant toute l'année 2009, selon un décompte du site internet spécialisé icasualties.org.
Sur toute l'année 2009, plus de 2.400 civils avaient péri en Afghanistan, soit une augmentation de 14% par rapport à 2008.


AP, Reuters
Mercredi 11 Août 2010

Lu 191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs