Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les institutions marocaine et mozambicaine du Médiateur se donnent la main

Signature d'un mémorandum de coopération et d’échange d'expériences dans le domaine de la médiation




Un mémorandum d'entente portant sur la coopération et l’échange d'expériences, d'expertises et des plaintes a été signé, lundi à Rabat, par l'institution du Médiateur du Royaume et l’institution du Défenseur de la justice au Mozambique.
En vertu de ce mémorandum, paraphé par le Médiateur du Royaume, Abdelaziz Benzakour et le Défenseur de la justice au Mozambique, José Ibraimo Abudo, les deux institutions s’engagent à renforcer la coopération bilatérale à travers l’organisation d’activités de formation et des visites d’étude, la concertation pour consolider et coordonner les positions des deux institutions au sein des instances régionales et internationales ainsi que l’échange d’expériences, de documentation et de publications.
Les deux parties ont également convenu de collaborer en matière d’échange des plaintes formulées par des personnes victimes de décisions ou d’activités administratives jugées contraires aux règles de la primauté de la loi et de l’équité.
Intervenant à cette occasion, Abdelaziz Benzakour a indiqué que la signature de ce mémorandum émane d’une volonté commune d’asseoir les bases d’une coopération permanente entre les institutions de médiation des deux pays, qui œuvrent à protéger les droits des citoyens et faire régner la justice et l’égalité dans leurs rapports avec l'administration publique, ajoutant que ce mémorandum d'entente aura des conséquences très positives sur l’avenir des relations entre les deux institutions.
A cette occasion, a-t-il poursuivi, l’institution du Défenseur de la justice au Mozambique a formulé une demande pour adhérer à l'Association des ombudsmans et médiateurs de la Francophonie (AOMF), avec laquelle le Maroc entreprend des relations étroites.
Pour sa part, José Ibraimo Abudo, première personnalité à avoir occupé le poste de Défenseur de la justice au Mozambique, depuis 2012, a indiqué que la signature de ce mémorandum vient confirmer davantage la coopération entre les deux institutions de médiation et permettra de porter assistance aux usagers des deux pays.
Il a également mis en avant le rôle du Médiateur dans la défense du citoyen dans ses rapports quotidiens avec l'administration, la consécration de la primauté de la loi, la promotion des principes de justice et le développement d'une communication efficace avec l'administration, formulant son souhait que cette coopération bilatérale permette de trouver les meilleures solutions à même de traiter les plaintes des citoyens des deux pays.

Mercredi 9 Août 2017

Lu 928 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs