Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les initiatives marocaines dans le domaine de l'environnement et du développement durable


La ville du Détroit abrite le 7ème Festival des sciences



La ville du Détroit abrite, du 25 au 30 avril, le 7ème Festival des sciences qui se tient sous le thème "COP21, COP22 changements climatiques et énergies renouvelables". Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce rendez-vous scientifique organisé par la Fondation Sigma pour l'éducation, la culture et les sciences en coordination avec le Club Unesco Tanger et l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) met en lumière cette année la problématique des changements climatiques et les initiatives marocaines entreprises dans le domaine de l'environnement et du développement durable.
Selon les organisateurs, les conférences et tables rondes programmées dans le cadre de ce festival, qui réunit des experts du Maroc, de la Tunisie et de la France, se penchent sur nombre de sujets, à savoir "De COP21 à COP22, actions au niveau du Maroc", "Culture scientifique et centres des sciences, besoin ou caprice", "Changements climatiques et développement durable", "Le chantier des énergies renouvelables et l'efficacité énergétique au Maroc" et "La problématique de l'énergie entre les principes et la réalité".
Le programme de cette manifestation comprend aussi une exposition de stands, des visites encadrées au Centre d'éducation à l'environnement (AESVT-Tanger), au parc de la Compagnie éolienne du Détroit et à la station de traitement de Boukhalf (Amendis), un atelier de peinture pour enfants et une sortie éco-touristique à Hajr Nhal.
Parallèlement à l'organisation de ce festival, des activités environnementales et scientifiques sont aussi prévues dans les lycées relevant de l'Académie régionale d'éducation et de formation de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, à savoir le lycée Al Amana, le lycée Ibn Al Khatib, le lycée Moulay Youssef, le lycée Arrazi, le lycée Ibn Battouta, le lycée Annou, le collège Al Kadaba et l'unité scolaire de la Fondation Banque populaire.

Libé
Lundi 25 Avril 2016

Lu 464 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs