Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les industriels optimistes quant à l'évolution de la production et des ventes




Les industriels optimistes quant à l'évolution de la production et des ventes
Les industriels sont optimistes quant à l'évolution de la production et des ventes au 4ème trimestre 2014, particulièrement dans les industries "textile et cuir" et "électroniques et électriques", selon Bank Al-Maghrib (BAM).
Les industriels s'attendent à une hausse de ces branches industrielles pour les trois prochains mois, après avoir anticipé une baisse durant les deux derniers mois, précise BAM qui a publié les résultats de son enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie pour le mois d'août.
A l'exception des industries "agroalimentaires", le recul de la production et des ventes a concerné toutes les branches d'activité en août par rapport à juillet, a précisé la Banque centrale, notant que le taux d'utilisation des capacités (TUC) aurait accusé sa deuxième baisse consécutive pour revenir à 63 %, après 65 % en juillet.
Cette diminution traduit les baisses à 60 % dans les industries "électriques et électroniques", à 56 % dans les "mécaniques et métallurgiques", à 59 % dans les "chimiques et parachimiques" et à 63 % dans le "textile et cuir", a fait savoir la note, relevant, toutefois, que le TUC dans l'agroalimentaire aurait atteint 74 %, après 72 % en juillet. Concernant les nouvelles commandes reçues en août, 41 % des industriels ont déclaré leur baisse et 32 % leur stagnation, alors que la baisse aurait concerné les industries "textile et cuir", "chimiques et parachimiques" et "électriques et électroniques", a expliqué BAM, relevant que la branche "agroalimentaire" aurait connu une amélioration et les industries "mécaniques et métallurgiques" une stagnation.
Dans la branche "agroalimentaire", 47 % des industriels déclarent une hausse de la production en août et 32 % le contraire. Le TUC s'est établi à 74 %, en amélioration de 2 points par rapport à juillet, ajoute la même source.
Pour ce qui est des ventes, elles auraient augmenté selon 59 % des entreprises et baissé d’après 22 %. Pour les trois prochains mois, 40 % s'attendent à une amélioration de l'activité et 39 % à une stagnation, alors que pour les ventes, ces parts sont respectivement de 44 % et de 34 %.
Dans les industries "textile et cuir", plus que la moitié des entreprises déclarent une diminution de la production et 24 % une stagnation en août. Dans ces conditions, le TUC s'est établi à 63 %, en recul de deux points comparativement au mois précédent.
Pour ce qui est des ventes, elles auraient accusé un repli selon 51 % des industriels et stagné selon 29 %. Par destination, les ventes orientées vers le marché étranger auraient baissé selon 43 % et stagné selon 37 %, tandis que celles destinées au marché local, elles auraient baissé selon 54 % des entreprises et stagné selon 32 %.
Pour les trois prochains mois, plus que la moitié des entreprises s'attendent à une hausse de l'activité, alors que sur les ventes, elles sont 39 % à anticiper une hausse et 40 % une stagnation. Comparée au mois de juillet, la production des industries "chimiques et parachimiques" aurait accusé en août, une baisse selon 34 % des entreprises et une stagnation selon 50 %, reflétant le repli de l'activité dans la sous-branche "industrie chimique" et sa stagnation dans celle "cokéfaction et raffinage". Dans ces conditions, le taux d'utilisation des capacités est revenu de 61 % à 59 %. Pour les trois prochains mois, 71 % des industriels s'attendent à une hausse de l'activité et 19 % à une stagnation, alors que pour les ventes, ces parts sont respectivement de 70 % et de 22 %. La production dans la branche "mécanique et métallurgique" aurait baissé selon 74 % des entreprises et stagné selon 19 %. Ainsi, le TUC a accusé un repli de 3 points pour s'établir à 56 %. Pour ce qui est des ventes, elles auraient baissé selon 76 % des industriels et stagné selon 14 %.
Pour les trois prochains mois, 80 % des entreprises s'attendent à une amélioration de l'activité et 16 % à une stagnation.
Les résultats font, par ailleurs, ressortir que la production des industries "électriques et électroniques" aurait baissé selon 88 % des industriels. Dans ces conditions, le TUC s'est établi à 60 %. Concernant les ventes, elles se seraient contractées selon 90 % des industriels, sous l'effet de leur baisse aussi bien sur le marché local qu'étranger.
Pour les trois prochains mois, 89 % des entreprises anticipent une hausse de l'activité et 11 % une stagnation. 

Mardi 30 Septembre 2014

Lu 338 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs