Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les industriels marocains broient du noir




Les industriels marocains broient du noir
Une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule. La semaine s’est révélée cruciale pour l’industrie nationale puisqu’elle a été  marquée par la publication d’une enquête de conjoncture démontrant que les secteurs industriels étaient en berne par le HCP et la publication de son indice des prix à la production en baisse en novembre par rapport à octobre. Et pour cause, l’activité serait en baisse pour le deuxième mois consécutif après l’embellie qui avait redonné le moral aux industriels marocains en septembre dernier.
Les méfaits de la crise économique et financière que traverse le Maroc commencent à apparaître clairement dans les principaux indicateurs industriels, à savoir l’indice de  production et celui des prix à la production. 
En effet, selon l’enquête de conjoncture que le Haut-commissariat au plan a rendue publique vendredi, le secteur du BTP qui était depuis plusieurs années l’un des moteurs de la croissance, est aujourd’hui l’un des secteurs les plus touchés par le recul de l’activité du secteur non-agricole au Maroc. 
D’après  les experts du HCP, le secteur aurait connu une légère baisse par rapport au trimestre précédent.
C’est ainsi que «33% des responsables des entreprises du BTP ont déclaré une diminution de leur activité, 44% une stabilité et 23% une hausse. Cette évolution, plutôt, en légère baisse serait due, selon 38% des avis exprimés, au recul de l’activité des travaux publics auquel s’ajoute l’effet de la quasi-stabilité du bâtiment telle qu’elle ressort de l’appréciation de 56% des patrons », précise le HCP.
Rares sont les sous-secteurs qui ont été épargnés par ce recul de l’activité. C’est le cas, en l’occurrence, des activités de «travaux spécialisés de génie civil», de «construction de chaussées routières et de sols sportifs» qui auraient connu une hausse.
Pis encore, l’indice des prix à la production a accusé une baisse de 0,3% dans le secteur des «industries manufacturières» en novembre 2013, par rapport au mois d’octobre de la même année, selon le Haut-commissariat au plan (HCP). 
Cette contre-performance résulte notamment de la baisse de 1,8% dans le «raffinage de pétrole», 0,5% dans les «industries alimentaires», 0,2% dans l’ «industrie chimique», 1,1% dans le «travail du bois et fabrication d’articles en bois» et de 0,1% dans la «fabrication de produits en caoutchouc et en plastique», explique le HCP dans sa note relative au nouvel indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) du mois de novembre.
En revanche, les prix ont enregistré une hausse de 1,6% dans les «industries d’habillement» et de 0,1% dans la «fabrication d’équipements électriques», ajoute la même source dans un communiqué parvenu ce lundi à Libé.
Par ailleurs, la note relève une stagnation dans les secteurs des «industries extractives», de la «production et distribution d‘électricité» et la «production et distribution d’eau».
Des tendances que l’actuel gouvernement ne semble pas être en mesure d’inverser, surtout lorsqu’on sait que cet indice a poursuivi sa dégradation durant le deuxième trimestre. La même source n’a cessé d’indiquer durant l’exercice qui s’achève des baisses accentuées de mois en mois.  A souligner qu’il s’agit là d’un nouvel indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière par référence à l’année de base 2010 au lieu de 1997 utilisée auparavant par le HCP.
Un changement qui est dû aux améliorations méthodologiques qui ont porté, en particulier, sur l’actualisation de l’échantillon des produits et des entreprises, l’adoption de la nouvelle nomenclature marocaine des activités (NMA 2010) et la révision de la structure des pondérations, a expliqué le HCP.
 

Mohamed Taleb
Mardi 31 Décembre 2013

Lu 549 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs