Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les incendies aggravent la pollution à Moscou




La qualité de l'air s'est à nouveau dégradée mercredi à Moscou avec un niveau de pollution sans précédent depuis huit ans, indique l'agence nationale chargée du contrôle de la qualité de l'air.
La capitale russe est recouverte par un épais manteau de fumée provenant des importants incendies de forêt qui ont fait au moins 48 morts.
La Russie fait également face à une canicule depuis la mi-juin avec des températures atteignant des niveaux jusqu'alors inconnus.
"Aux premières heures du matin, la pollution atmosphérique a atteint des niveaux quatre à dix fois supérieurs (aux niveaux maximum de sécurité) ce qui constitue un nouveau record", a déclaré Elena Lezina, membre de l'agence nationale de contrôle de la pollution.
La concentration en monoxyde de carbone était 5,7 fois supérieure aux niveaux acceptables au cours de la nuit tandis que la concentration des particules en suspension dans l'atmosphère a été multipliée par trois, a-t-elle ajouté.

Reuters
Jeudi 5 Août 2010

Lu 248 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs