Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les habitants d’Essaouira Al Jadida battent le pavé


Participation massive au sit-in du 23 janvier



Les habitants d’Essaouira Al Jadida battent le pavé
Les habitants d’Essaouira Al Jadida ont participé massivement au sit-in organisé mercredi 23 janvier 2013 devant le siège de la province  à l’appel de trois amicales qui n’ont cessé de tirer la sonnette pour dénoncer le déficit dont souffre cette localité au niveau des infrastructures et des services de base depuis la création de ce projet immobilier situé à 7 km de Mogador.Sécurité, transport, santé publique, assainissement liquide, enseignement qualifiant, éclairage public, entre autres, tels sont les sujets qui étaient au centre des  réclamations et des  slogans scandés par les protestataires qui dénoncent le mutisme des parties concernées.
« Essaouira Al Jadida est un projet immobilier qui cristallisait des promesses qui n’ont jamais été tenues. C’est un site urbain qui manque de tout, même la sécurité fait défaut car il abrite trafic de drogue et prostitution au vu et au su de tout le monde. Nous réclamons un cadre de vie urbain digne de ce nom ! », s’indigne un habitant visiblement déçu par cette triste réalité.
Les trois amicales appellent les différents intervenants à assumer pleinement leurs responsabilités, tout en invitant les citoyens à rester mobilisés pour faire valoir leurs droits fondamentaux. Par ailleurs, les services sécuritaires d’Essaouira viennent de mettre fin aux activités criminelles d’une bande de cinq malfaiteurs.
Plusieurs plaintes déposées par des touristes victimes de cambriolages et d’agressions ont été à l’origine d’une mobilisation de la police judiciaire mettant ainsi fin aux activités de ce groupe qui a semé la terreur dans la région de Wassen. Une zone qui comprend des auberges sous forme de grottes aménagées pour accueillir des touristes amoureux du cadre singulier qu’offre ce produit  touristique dans cette région littorale.
Les victimes de la bande criminelle affirment tous avoir été piégés par un certain Aziz, un jeune homme aux allures de femme, qui les attirait vers un  site touristique où ils se sont fait agresser et cambrioler par plusieurs hommes armés.
Le 15 janvier 2013, Aziz avait encore une fois ciblé trois touristes françaises qui ont loué une chambre dans l’une desdites grottes. Après le dîner, il les a quittées, favorisant l’irruption de deux de ses complices qui se sont attaqués aux trois jeunes françaises au moyen de couteaux et de bâtons. Heureusement, l’une d’entre elles a pu arracher le couteau à son agresseur et le blesser à la tête l’obligeant à prendre la fuite avec son acolyte.
Interpellé par les services de la police judiciaire, Aziz avait tout nié dans un premier temps, avant de reconnaître son  forfait et de dénoncer ses quatre complices  qui furent arrêtés sur les lieux.
Les éléments de la bande criminelle, tous récidivistes, ont reconnu avoir commis onze agressions, y compris le viol d’une touriste française. Leur arrestation a permis la saisie de trois portables et d’une montre de luxe. Ils ont été tous déférés devant la Cour d’appel de Safi pour constitution d’une bande criminelle, agression armée, vol, séquestration et tentative de viol.

Abdelali Khallad
Samedi 26 Janvier 2013

Lu 592 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs