Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les groupes Fat Old Sound, Golden Key et Break 4 the Border en concert : Country, blues et rock à la Villa des arts




Les groupes Fat Old Sound, Golden Key et Break 4 the Border en concert : Country, blues et rock à la Villa des arts
Dans le cadre de cet événement, la Fondation ONA propose un concert inédit avec trois groupes: Fat Old Sound, Golden Key et Break 4 the Border. Ces trois groupes se produisent, ce soir à partir de 20h, sur l’esplanade de la Villa des arts de Casablanca. Country, blues et rock domineront cette soirée qui s’annonce déjà très chaude.
Le trio «Fat Old Sound» (Nicolas Fahy au violoncelle et chant, Mehdi Boubeka à la guitare et Thibault Foulon à la batterie) passe au tamis le folklore américain, à la recherche des pépites oubliées. Leur musique se nourrit des grands espaces, entre rock, country et blues. Après le succès de leur précédent spectacle, ils s’attaquent à un nouveau répertoire : la country. Ils rendent ainsi hommage aux grands personnages du folklore américain tels le célèbre «man in black», Johnny Cash, mais aussi les non moins célèbres Kenny Rogers, Kris Kristofferson, Hank Williams et bien d’autres encore.
Avant le blues, le groupe «Golden Key» (composé d’Issam, Abdou et Amine) s’essaie à la « fusion », synonyme pour le trio d’une quête de racine et de métissage. En 2010, Fettah, virtuose de l’harmonica, les rejoint. Le style du groupe se dessine : entre blues pénétrant, boogie swingant, gospel traditionnel et rock incandescent. Le groupe interprète du lourd: des titres de bluesmen de la trempe de John Lee Hooker, Muddy Waters, Buddy Guy,  Little Walter, JJ Cale ou encore de groupes comme les Rolling-Stones, The Doors et bien d’autres... mais aussi des compositions imprégnées par diverses influences. 
"Break 4 The Border" réunit 3 musiciens d'horizons différents ayant d'abord en commun leur choix de venir vivre au Maroc sans renoncer à leurs racines musicales ancrées profondément dans le "British Blues" des années 70. Allan Russell, un Londonien pure souche, sévit au chant et à la basse, Joël Pellegrini enseigne les percussions à Casablanca et officie magistralement à la batterie. Guitariste du groupe et amoureux du blues, Jean-Luc Mattei est à l’origine de plusieurs groupes tels que «The Nine Blues Society» NBS, «Route 54» et enfin «Break 4 The Border.»

Libé
Jeudi 21 Juin 2012

Lu 299 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs