Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les grandes lignes de la plateforme du IXème Congrès de l’USFP : Le parti de l’égalité et de la parité




Les grandes lignes de la plateforme du IXème Congrès de l’USFP : Le parti de l’égalité et de la parité
Pendant plusieurs décades, la citoyenneté des femmes était incomplète à cause des résidus culturels fondés sur la discrimination à l’égard de la femme d’une part et à cause de l’absence d’une volonté politique qui défend sa participation dans la vie publique d’autre part.
Les femmes n’ont pu surmonter cette situation que grâce à l’organisation de leurs efforts pour mener un combat pour défendre leurs droits et leurs revendications. Mais elles n’étaient pas seules dans ce combat ; elles ont été soutenues par les organisations des droits de l’Homme et les partis politiques démocratiques et modernistes.
En effet, la légitimité du combat des organisations féminines marocaines est fondée maintenant sur un arsenal juridique développé qui couvre tous les domaines : politique, social et économique, ce qui a permis de réaliser des acquis importants dans le domaine de la famille, du travail, de l’enseignement, et de la représentativité de la femme. La nouvelle Constitution a élargi les droits de la femme en insistant sur l’égalité et la parité comme mécanisme pour réaliser cette égalité dans la pratique.
Et pourtant, les événements que vivent actuellement plusieurs pays arabes et maghrébins, les grands changements entraînés par le Printemps arabe au sommet du pouvoir, et la nature des courants politiques qui ont profité de ce Printemps, ont mis tous ces pays au cœur d’une confrontation entre l’universalisme et le particularisme, et ont posé de nouveau la problématique du particularisme culturel dans sa relation avec l’universalisme des droits de l’Homme, ce qui exige la résolution de cette problématique au profit d’une position équilibrée qui fait du particularisme culturel un cadre pour enrichir les droits de l’Homme, au lieu de s’enfermer sur soi, et rétrécir le champ d’action d’un élément essentiel de la société, en l’occurrence les femmes.
Devant cette réalité nouvelle, nous, les femmes ittihadies, croyons que notre Parti est obligé lors du IXème Congrès, de confirmer sa présence distinguée en tant que mouvement politique démocratique qui s’emploie à définir le champ d’intervention de l’Etat et le champ de participation des citoyens, et à mobiliser la société autour des revendications qui lui ont permis de réaliser des relations politiques qui dépassent la logique de la tutelle et la domination sur la société. Les changements survenus autour de nous exigent de notre Parti également le renforcement de sa lutte démocratique pour l’enracinement de la modernité en tant que projet sociétal.
Nous avons, donc, une occasion pour clarifier notre projet sociétal avant que des projets sociétaux conservateurs ou extrémistes ne s’enracinent dans notre pays, des projets qui défendent l’exclusion au  nom d’une interprétation subjectif de notre noble religion, et qui convertit la politique en une pratique religieuse sacrée excluant la raison critique.
Le choix de la modernité est le choix d’un projet sociétal qui libère la femme de la pesanteur de la lutte identitaire et religieuse, et de la vision qui résume les fonctions sociales de la femme dans les fonctions traditionnelles (mère, épouse, sœur…) sans prendre en compte sa position dans la société en tant que citoyenne qui a les mêmes droits et les mêmes obligations que les hommes.
Certes le Maroc est parmi les rares pays qui ont réalisé des avancées notables dans le domaine des droits de la femme, mais la montée des courants conservateurs dans la société et dans les centres de décisions politiques nous oblige en tant que parti social-démocrate et moderniste à prendre les options suivantes :

- Le passage d’un mouvement politique démocratique à un mouvement moderniste qui défend la modernisation des mécanismes de pensée et d’action, la rénovation de notre lecture de l’héritage culturel et la mise en exergue de  toutes les potentialités modernisatrices qu’il contient et qui favorisent la création et la mise en valeur du rôle de la raison dans l’organisation de nos relations et le champ de notre intervention.
- Le passage du discours de la réforme à l’action dans tous les domaines, et la mobilisation pour réaliser l’égalité à travers l’action politique quotidienne qui favorise la participation de la femme dans la prise des décisions au sein du Parti et dans la gestion de la chose publique locale et régionale, et ce en passant d’une logique qui considère la femme comme un chiffre pour atteindre le quorum, à une logique qui la traite comme acteur dans la gestion et l’encadrement.
- La modernisation des outils de vision et de conception en matière d’encadrement de la société pour lutter contre le despotisme idéologique qui menace la liberté individuelle et collective, et tente d’étouffer la création.
- Le renforcement de toutes nos organisations au niveau horizontal et vertical, et sa mise à niveau pour qu’elles soient aptes à défendre le projet moderniste d’une façon organisée et ouverte sur toutes les expressions modernistes de la société.
- La mise en place d’une stratégie partisane claire pour encadrer les femmes et les jeunes et les doter de tous les moyens nécessaires leur permettant de travailler au sein du Parti et en marge, et les considérer comme des locomotives pour réaliser le projet démocratique moderniste et un mécanisme de la modernisation politique, sociale et culturelle.

Libé
Mardi 4 Décembre 2012

Lu 2158 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs