Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les grandes lignes de la plateforme culturelle et d’information de l’USFP : La culture, levier important de défense des valeurs humaines




Les grandes lignes de la plateforme culturelle et d’information de l’USFP : La culture, levier important de défense des valeurs humaines
La culture et l’information constituent deux volets importants dans le modèle sociétal de l’USFP. On ne peut pas concevoir le changement et l’édification d’une société où règnent la justice, l’égalité, l’ouverture culturelle et le développement civilisationnel sans une modernité culturelle et une importante capacité de communication et d’information. En outre, la défense de la démocratie dans un cadre de respect des droits de l’Homme individuels et collectifs, nécessite le droit à la différence, la pluralité culturelle, la liberté individuelle, la  rationalité, l’effort de réflexion, et le pari sur l’être humain en privilégiant l’éducation, la recherche scientifique et la culture qui sont un choix civilisationnel pour réaliser le développement durable escompté.
Dans ce sens, la culture concerne toutes les composantes de la société marocaine, et concerne également les ONG et les institutions culturelles, car la culture est un élément primordial dans la rénovation de la conscience et de la pensée, l’élévation du sens artistique et esthétique et la définition des relations qu’il faut entretenir avec des espaces où règnent des courants contradictoires, des idéologies de l’exploitation et le fondamentalisme. La culture a pour mission de défendre les valeurs humaines, de prémunir la société contre la violence, le racisme et l’intolérance, de protéger la liberté de pensée, et de garantir la cohabitation dans une atmosphère de dialogue, de lutte démocratique et d’Etat de droit.
La nouvelle Constitution a insisté sur la préservation de la liberté de pensée, d’opinion et d’expression, et sur la liberté de création et de publication dans les domaines de la littérature, de l’art et de la recherche scientifique et technique. Notre Parti est dans l’obligation de défendre toutes ces valeurs et d’adopter les intellectuels qui aspirent à la libération et la différence. Dans ce sens, notre Parti a une responsabilité dans l’appui de la culture productive qui lie l’âme et l’identité dans un processus de changement et d’interaction entre le soi et la société, ce qui exige des conditions pour appuyer les initiatives culturelles et défendre les acquis matériels et moraux.
Depuis la période de lutte contre la colonisation, les intellectuels ont joué un rôle important dans la politique, dans la lutte nationale, et dans l’interaction entre le culturel et le politique pour édifier une société moderne démocratique où règne la liberté.
Notre Parti a toujours porté le flambeau de la modernité culturelle et a admis en son sein de grands penseurs, créateurs et intellectuels, et une institution produisant des études et des publications. Ces derniers ont été des références pour des générations de Marocains qui aspirent au progrès et à la démocratie. Cet héritage du Parti était intimement lié à sa conception de la lutte pour la démocratie  au centre de laquelle se trouve la modernité culturelle. Cet héritage a considéré également la presse et l’information comme des outils principaux dans l’orientation de la conception pour édifier l’avenir et pour appuyer la lutte des différentes catégories du peuple pour la justice sociale et l’égalité.
L’USFP disposait d’une vision culturelle qui insiste sur la relation dialectique entre le culturel et le politique dans l’édification d’un Maroc qui opte pour le changement. Et les intellectuels ont joué un rôle dans la production d’une culture nouvelle qui s’oppose à la culture traditionnelle. L’objectif principal des créateurs et des intellectuels au sein de l’USFP est de produire une culture qui ne passe pas sous silence ce qui se passe dans le champ politique et social concernant principalement les rapports de domination et la détérioration des conditions de vie de larges couches populaires. En d’autres termes, les intellectuels ont participé à la vie politique et au changement et leurs positions étaient claires.
Aujourd’hui, des changements sociaux, politiques, culturels et médiatiques sont apparus. Le rôle de la culture, de l’art et de la pensée ouverte et créative a reculé. En contrepartie, on assiste à la prolifération d’une culture insipide et d’un art futile au moment où la raison et la pensée sont l’objet d’attaques de la part des forces conservatrices avec un large appui des moyens de communication y compris électroniques. Ce qui reflète le niveau des responsables de ces médias et démontre leur manque d’une vision claire du rôle de la culture dans le développement.

Libé
Vendredi 30 Novembre 2012

Lu 525 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs