Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les grandes écoles d'information s'implantent au Maroc

Supinfo investira 200 millions de Dh dans ses campus au Maroc




Les grandes écoles d'information s'implantent au Maroc
La formation des ingénieurs est au coeur du développement technologique et économique du Maroc. Si les pouvoirs publics ont annoncé la formation de 10.000 à 15.000 ingénieurs à moyen terme, le secteur privé ne baisse pas les bras.
L'effervescence du marché de l'emploi a entraîné en conséquence une révision à la hausse des salaires des profils qualifiés ayant de l'expérience avec le risque de diminuer la compétitivité du Maroc par rapport à des pays concurrents (Tunisie, Sénégal, pays de l'Europe de l'Est). Toutefois, les tarifs appliqués par l'enseignement privé en fait un système très élitiste et à la portée seulement des catégories les plus favorisées du pays. D'où la nécessité de l'implication de l'Etat à travers un fonds destiné au financement des études et des formules de restitution de crédits moins contraignantes. N'empêche que le secteur privé compte tirer profit de cette aubaine, d'autant plus que le déficit au Maroc est énorme en ressources hautement qualifiées et que les délocalisations en offshoring nécessite des compétences solides. C'est dans cet esprit, d'ailleurs, que Supinfo a lancé, l'année dernière, un enseignement supérieur au Maroc.
« Le choix qui a été porté sur le Maroc pour l'implantation de Supinfo n'est en aucun cas anodin, nous avons voulu poursuivre notre développement à l'international en choisissant un pays comme le Maroc. Un pays en pleine expansion et ascension économique, qui a témoigné, lors de la dernière décennie, d'une réelle volonté de compétitivité en termes de croissance et d'emplois. Nous souhaitons aujourd'hui apporter notre contribution à ce développement certain en formant des jeunes Marocains à devenir des acteurs dans des industries clés pour leur pays», témoigne Alick Mouriesse, président de Supinfo International.
D'après ses dirigeants, les formations dispensées par Supinfo Maroc sont adaptées aux besoins des bacheliers mais également des jeunes actifs en entreprise, à travers des programmes de formation continue et de certifications sur les technologies d'éditeurs et de constructeurs. Les étudiants de Supinfo Maroc bénéficient ainsi d'un enseignement intégralement fourni par cette école en ligne avec les exigences des grands opérateurs mondiaux de l'informatique et de diplômes synonymes d'insertion rapide et réussie dans le marché du travail.
Le premier campus au Maroc accueille ses étudiants depuis la rentrée 2008-2009 à Casablanca. Ceux de Marrakech et de Rabat ouvriront dès la rentrée 2009-2010.
Dans un horizon de 5 ans, le Groupe prévoit l'implantation de 8 campus Supinfo dans les principales villes du Royaume (Casablanca, Rabat, Tanger, Agadir, Marrakech, Fès, Oujda) et délivrera plus de 3000 diplômes et certificats par an.
Pour accompagner son développement au Maroc, un programme d'investissement estimé à 200 millions de dirhams est prévu durant la période 2008-2012.

M.K
Samedi 14 Mars 2009

Lu 488 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs