Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les forces kurdes défendent leur QG à Kobané face à l'EI

Washington presse Ankara d’agir




Les forces kurdes défendent leur QG à Kobané face à l'EI
Les forces kurdes défendaient avec acharnement vendredi le "carré de sécurité", où se trouve leur QG dans la ville syrienne de Kobané, face à l'avancée des jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui s'approchaient de la frontière turque, selon une ONG.
Parallèlement, quatre frappes de la coalition menées dans la nuit et vendredi matin ont touché des positions de l'EI à la périphérie sud et est de cette troisième ville kurde de Syrie frontalière de la Turquie. Les avions de la coalition menée par les Etats-Unis ont frappé de nouveau vendredi matin l'est de Kobané.
 Les combats faisaient rage autour de ce "carré de sécurité", après la prise jeudi de l'immeuble des Assayech (forces de sécurité kurdes) et où les jihadistes étaient retranchés vendredi, d'après l'ONG Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
 "Il y a des affrontements à l'est et au sud-est du carré de sécurité", précise à l'AFP le directeur de l'ONG, Rami Abdel Rahmane.
Ce "carré de sécurité" se trouve dans le nord de la ville, à près d'un km de la frontière turque.
 "Les jihadistes tentent de parvenir à tout prix au poste-frontière avec la Turquie en cernant le côté nord", précise M. Abdel Rahmane.
 Menacés par les frappes de la coalition et ne se déplaçant plus en convoi, "les jihadistes transportent désormais des munitions vers Kobané sur des motos", indique-t-il.
 Depuis lundi, Kobané, connue également sous le nom d'Aïn al-Arab, est le théâtre de combats de rue acharnés. Le rapport de force est cependant défavorable aux Kurdes, l'EI possédant des véhicules blindés et des armes sophistiquées.
Pour leur part, les Etats-Unis vont envoyer une équipe militaire à Ankara la semaine prochaine pour des discussions avec des responsables militaires de la Turquie, qui rechigne à s'engager dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI), a annoncé jeudi le département d'Etat.
 Deux envoyés spéciaux américains ont déjà parlé jeudi avec des responsables turcs de "mesures urgentes et rapides" à prendre conjointement avec la Turquie pour enrayer l'avancée de l'organisation EI.
Ils ont précisé qu'une "équipe militaire conjointe (américano-turque) allait se rendre à Ankara au début de la semaine prochaine pour assurer le suivi de ces discussions" au niveau militaire, a précisé la porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki, dans un communiqué.
 Washington a dépêché dans la capitale turque jeudi et vendredi le patron de la coalition internationale, le général à la retraite John Allen, et son adjoint Brett McGurk, qui ont rencontré le Premier ministre Ahmet Davutoglu et discuté de "plusieurs mesures destinées à faire progresser l'effort militaire contre l'EI", selon la diplomatie américaine.
 Les Etats-Unis pressent ainsi la Turquie de s'impliquer davantage dans la lutte contre le groupe Etat islamique qui menace sa frontière dans la ville stratégique syrienne de Kobané.
"Des mesures urgentes et rapides sont nécessaires pour stopper les capacités militaires de l'EI et le général Allen et l'ambassadeur McGurk vont le dire clairement dans leurs réunions avec des responsables turcs", avait martelé Mme Psaki, lors de son point de presse jeudi après-midi. 

AFP
Samedi 11 Octobre 2014

Lu 599 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs