Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les forces gouvernementales reprennent l'initiative face aux rebelles houthis

Des membres du gouvernement en exil de retour à Aden




Après les succès militaires ces derniers jours, dont la reprise de l'aéroport et de la zone portuaire d'Aden, plusieurs membres du gouvernement yéménite qui s'est exilé en Arabie saoudite sous la pression des rebelles chiites houthis sont revenus jeudi à Aden, accompagnés de membres des services de renseignements, ont annoncé des responsables yéménites.
La délégation gouvernementale, composée notamment des ministres de l'Intérieur et des Transports, du chef des services de renseignements et du vice-président de l'Assemblée, est arrivée en hélicoptère sur une base aérienne à l'ouest de la grande ville du sud du Yémen, où le président Hadi avait brièvement trouvé refuge avant de s'exiler.
L'aide humanitaire a commencé à arriver ces derniers jours à Aden à la faveur d'une "trêve" qui n'a en rien mis fin aux combats.
Sur le terrain de violents combats se déroulaient à Crater où se trouve le palais présidentiel d'Aden. A Moualla, les rebelles s'opposaient à l'avancée des pro-Hadi, alors que la coalition a mené six raids avant l'aube contre les positions des insurgés pro-iraniens, selon des sources militaires et des témoins.
Un nouvel incendie s'est déclaré jeudi dans la raffinerie de pétrole d'Aden, dans le sud du Yémen, touchée par deux roquettes de type Katioucha tirées par les rebelles chiites houthis.
Ces nouveaux tirs de roquettes, jeudi, interviennent alors que les rebelles battent en retraite de certains quartiers d'Aden sous la pression des forces pro-gouvernementales, qui ont partiellement reconquis des secteurs de la ville.
En effet, ces dernières ont repris l'initiative dans la guerre contre les rebelles chiites au Yémen en progressant mercredi à Aden, la deuxième ville du pays qu'ils cherchent à reconquérir, alors que les Etats-Unis ont souligné l'urgence de mettre fin au conflit.
Les combattants favorables au président en exil Abd Rabbo Mansour Hadi, appuyés par les frappes d'une coalition arabe commandée par l'Arabie saoudite, ont lancé mardi une offensive d'envergure à Aden, la première depuis l'entrée fin mars des rebelles houthis dans cette capitale du sud du pays.
Le même jour ils ont repris l'aéroport d'Aden et continuent d'avancer dans d'autres secteurs de la ville. L'offensive, surnommé Golden Arrow, représente la première avancée majeure des loyalistes depuis que la milice chiite houthis a contraint le président Abd Rabbo Mansour Hadi à l'exil avec son gouvernement en Arabie Saoudite.
Une trêve humanitaire, annoncée la semaine dernière par l'ONU pour permettre l'acheminement d'une aide cruciale à des millions de Yéménites en détresse, ne s'est jamais matérialisée avec la poursuite des violences.
Environ 80% de la population -soit 21 millions de personnes- ont besoin d'aide ou de protection dans ce pays pauvre de la péninsule arabique et plus de 10 millions ont du mal à se nourrir ou à trouver de l'eau, selon l'ONU.
Le conflit a fait plus de 3.200 morts, dont une moitié de civils, depuis mars, selon l'organisation internationale.

Vendredi 17 Juillet 2015

Lu 703 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs