Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les fonctionnaires grecs montent au créneau : De nouvelles manifestations à Athènes




Les fonctionnaires grecs montent au créneau : De nouvelles manifestations à Athènes
Les fonctionnaires grecs, opposés à un nouveau durcissement du plan de rigueur, ont bloqué jeudi des ministères pour protester contre un durcissement de la rigueur alors que doit débuter l’audit des comptes du pays par les représentants de l’UE et du FMI, ont indiqué leurs syndicats.
«Des organisations de salariés occupent la plupart des ministères et des services», a indiqué la Confédération des syndicats des fonctionnaires publics (Adedy), précisant que près d’une dizaine d’immeubles étaient concernés.
«Ces occupations se tiennent face au retour de la troïka et aux nouvelles mesures barbares décidées pour réduire encore davantage les salaires, introduire des grilles de salaire de misère, imposer de nouvelles taxes et mener à bien des licenciements massifs», a ajouté la confédération.
Selon la télévision, près de la totalité des ministères étaient occupés par ces manifestants, notamment ceux des Finances, du Développement, de la Justice, du Travail, de la Santé, de l’Intérieur et de l’Agriculture.
Le blocage des ministères a démarré avant même l’ouverture officielle des bâtiments à 05H30 (03H30 GMT) et doit se poursuivre jusqu’à vendredi, selon la même source.
Les fonctionnaires grecs protestent contre un nouveau tour de vis fiscal et des coupes dans les effectifs, des mesures décidées par le gouvernement pour assainir l’économie et réduire la dette.
Sous la pression de la troïka (l’UE, la BCE et le FMI) qui avait constaté un dérapage des comptes budgétaires grecs, le gouvernement socialiste a annoncé la semaine dernière des mesures additionnelles pour 2011 et 2012, surtout la mise au chômage technique de 30.000 fonctionnaires d’ici fin 2011, la baisse des retraites supérieures à 1.200 euros par mois et l’abaissement du seuil d’imposition à 5.000 euros de revenus annuels.
La mission de hauts représentants de la troïka est de retour à Athènes jeudi pour faire le point.
La Grèce a besoin d’une nouvelle tranche de 8 milliards d’euros, sur un total de 110 milliards d’euros mis en place en mai 2010, pour assurer ses paiements en octobre.
Par ailleurs, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schõuble a déclaré jeudi que la décision de versement de la sixième tranche de l’aide à la Grèce serait vraisemblablement prise le 13 octobre lors d’une réunion prévue des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe).
La mission d’experts du Fonds monétaire international (FMI), de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Commission européenne, aussi appelée troïka «va maintenant examiner si les conditions sont remplies pour que la prochaine tranche soit versée», a dit M. Schõuble devant les députés du Bundestag.
Il a ajouté qu’une décision pourrait être prise à ce sujet à une réunion de l’Eurogroupe le 13 octobre.
«Je ne peux pas dire ce que sera cette décision, je ne peux pas anticiper les conclusions de la troïka», a-t-il ajouté.
Le ministre des Finances grec Evangélos Vénizélos s’était mardi montré confiant de toucher cette sixième tranche d’aide, vitale pour Athènes, «courant octobre».

AFP
Vendredi 30 Septembre 2011

Lu 261 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs