Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les favoris s’en tirent à bon compte

Quarts de finale aller de la Coupe du Trône de basketball




Les clubs de basketball ont disputé sur trois jours, samedi, dimanche et lundi, le tour des quarts de finale aller de la Coupe du Trône, au titre de la saison sportive 2015-2016.
A Casablanca, la rencontre ayant mis aux prises le WAC et l'IRT a tenu toutes ses promesses. Et si les Rouges se sont logiquement imposés, les Tangérois n’ont nullement démérité. Dès l'entre-deux  sifflé par le trio-arbitral Chahinaz-Ziad-Saoud, les visiteurs ont pris d'assaut le panier des Wydadis. Plus motivés et plus entreprenants, les Tangérois ont remporté ce premier quart-temps par 19/21. Les Casablancais ont entamé le second quart-temps sur les chapeaux de roues et à l'issue d'un bras de fer d'une rare intensité, les Rouges sont parvenus à se détacher de leurs vis-à-vis : 40/31
A la reprise, l'IRT sous la houlette de son jeune coach Ahmed Kajaj, a réussi à réduire le score (58/53). Lors de la dernière manche et au moment où on s'attendait à une fin de match époustouflante, les Tangérois ont accusé le coup et ce par manque de concentration et d'expérience.
Au final, ce sont les Wydadis qui ont remporté la partie par 82/67 en attendant le match retour qui connaîtra le retour, côté IRT, de l’international Younès Elidrissi.
Le match au sommet de ce tour, c'est bien celui qui a mis face à face le MCO et l'ASS. Dès le début de la rencontre, les coachs Said Elbouzidi (ASS) et Driss Ghissassi (MCO) ont fait appel à tout leur savoir-faire mais la partie a basculé au décompte final en faveur de la formation la plus expérimentée, l’ASS, sur la marque étriquée de 87/90.  L'autre victoire à l'extérieur a été réalisée par le FUS de Rabat  aux dépens de la jeune équipe de Chefchaouen sur le score sans appel de 33/70. Ainsi, on pourra dire que les Rbatis sont d'ores et déjà en demi-finale en attendant le match retour qui sera une simple formalité.
Motivé et disposant d'un effectif bien garni, le CRA a surclassé un KAC accrocheur et difficile à manier : 77/61.
Il convient de signaler en dernier lieu que l'arbitrage lors de certains matches a été vivement contesté.

Abdelmajid Bouslim
Mercredi 20 Avril 2016

Lu 625 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs