Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les factures céréalière et énergétique font grimper le déficit commercial

Une mauvaise entame de l’année en cours




Les factures céréalière et énergétique font grimper le déficit commercial
L’année 2014 commence mal pour le commerce extérieur. Alors que le déficit commercial s’était allégé durant le mois de janvier 2013, cette année il évolue, de nouveau, au rythme de l’aggravation.
En effet, en début de 2013, les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués particulièrement par l’allègement du déficit commercial de 22,8% par rapport au mois de janvier 2012. Cette fois, les premiers  résultats des échanges extérieurs de janvier 2014 font apparaître un déficit de la balance commerciale de 15,5 milliards de dirhams (MMDH) contre 13,1 MMDH sur la même période de l’exercice précédent, soit une hausse de l’ordre de 18,32% ou 2,4 MMDH.
Un creusement qui provient d’un surplus d’importations équivalent au montant de l’aggravation du déficit  de 2,4 MMDH. Et ce, au moment où les exportations sont restées stables.
Les importations avaient baissé de 14,2% (26,03 MMDH contre 30,34 MMDH), et étaient plus importantes que celles des exportations estimées à 4,6% (13,67 MMDH contre 14,33 MMDH).  Cette année, elles ont augmenté, en janvier, de 8,7% ou 2,4 MMDH par rapport à janvier 2013, atteignant presque le même niveau de janvier 2012, soit  30,4 MMDH.
 Cette évolution est imputable pour l’essentiel à l’accroissement des importations de blé de plus de 1,7MMDH, de gaz, de pétrole et autres hydrocarbures de presque 1,4 MMDH. 
Quant aux exportations, les performances demeurent bonnes par rapport à la même période de 2013. En effet, alors qu’elles avaient connu une baisse constatée au niveau de la plupart  des produits, cette année, elles sont restées stables par rapport à janvier 2013. 
Cette stabilisation des expéditions vers l’extérieur a été tirée, entre autres, par la progression de 20,7% des exportations du secteur automobile, grâce notamment aux ventes du segment construction automobile. 
Cette progression est, néanmoins, atténuée par le recul des ventes de l’industrie alimentaire et du secteur textile et cuir. 
L’Office relève par ailleurs que le taux de couverture des importations par les exportations a connu une baisse de 4,1 points.
En effet, alors qu’il s’était amélioré de 5,3 points durant la même période de 2013, en passant de 47,2% en janvier 2012 à 52,5% en janvier 2013, ce taux s’est situé à 49,1% contre 53,2% un an auparavant. L’augmentation des importations de gaz, de pétrole et autres hydrocarbures et de blé explique largement le déficit commercial enregistré en janvier 2014.
En dehors des achats de produits énergétiques et de céréales, les importations enregistrent une baisse de 4,4% ou -899MDH.
Hors produits énergétiques, ces importations s’élèvent à 22.009MDH au lieu de 21.272MDH, soit une hausse de 3,5% ou +737MDH. Le taux de couverture des importations hors énergie et céréales par les exportations gagne 3,7 points et atteint 75,8% contre 72,1% un an auparavant.
S’agissant des transactions financières, les performances sont moins satisfaisantes qu’en 2013. Le flux des investissements directs étrangers (IDE) et des recettes des marocains résidant à l’étranger (MRE) accusent des baisses respectives de 6,8% et de 2,7%, contre des augmentations respectives de 2,9% (1.330MDH contre 1.293MDH à fin janvier 2012, soit +37MDH), et de 0,8% (+36MDH) au cours de janvier de l’année dernière. Pour ce qui est des recettes touristiques, elles connaissent une stabilité (4,3MMDH), alors qu’elles avaient connu une hausse de 5,9% s’établissant à 4,371MDH contre 4,128MDH à fin janvier 2012, soit +243MDH. 

Mohammed Taleb
Samedi 22 Février 2014

Lu 1072 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs