Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les experts suisses confirment l’empoisonnement d’Arafat

Les Palestiniens feront appel à un tribunal international




Les experts suisses confirment l’empoisonnement d’Arafat
Le président de la commission d’enquête palestinienne sur la mort de Yasser Arafat, Tawfiq Tiraoui, a désigné vendredi Israël comme le «principal et unique suspect de l’assassinat» du dirigeant historique palestinien.
«Israël est le premier, le principal et unique suspect dans l’affaire de l’assassinat de Yasser Arafat», a affirmé M. Tiraoui lors d’une conférence de presse à Ramallah en Cisjordanie, précisant que la commission se fondait notamment sur les conclusions des rapports médicaux suisse et russe.
Ces rapports à partir d’échantillons biologiques prélevés le 27 novembre 2012 sur sa dépouille permettent d’établir que «Yasser Arafat n’est mort «ni de vieillesse, ni de maladie, mais par empoisonnement», a indiqué le Dr Abdallah al-Bachir, chef de l’équipe médicale de la commission d’enquête.
En revanche, le rapport français sur les mêmes échantillons n’a pas été communiqué à la commission palestinienne, qui a demandé à Paris d’accélérer la procédure.
«La France connaît toute la vérité et les détails sur le martyre de Yasser Arafat», a insisté M. Tiraoui.
Les raisons de la mort du dirigeant historique palestinien le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire français où il avait été transféré avec l’accord d’Israël après avoir été isolé par l’armée israélienne dans son QG de Ramallah n’ont pas été élucidées, et nombre de Palestiniens soupçonnent Israël, qui a toujours nié, de l’avoir empoisonné.
Dans ses déclarations de mercredi, Souha Arafat n’accuse aucun pays ou individu en particulier mais rappelle le grand nombre d’ennemis qu’avait le leader historique de l’Organisation pour la libération de la Palestine (OLP), signataire en 1993 d’un accord de paix intérimaire à Oslo avec Israël, puis meneur d’une révolte en 2001 à la suite de l’échec d’autres pourparlers. Elle a toutefois mis en cause l’entourage de son mari.   Israël a redit jeudi qu’il n’avait aucune responsabilité dans la mort de Yasser Arafat.

AFP
Samedi 9 Novembre 2013

Lu 134 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs