Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les étudiants de l’ESG se remettent à l’heure de la “Darija”




A l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle, les étudiants de l’Ecole supérieure de gestion ont organisé, jeudi 25 février à Casablanca, une soirée culturelle en hommage à la langue maternelle marocaine. L’objectif étant de témoigner une reconnaissance à cette langue et d’encourager les étudiants de cet établissement à  montrer plus d’intérêt à son égard. «Cette initiative se veut un hommage à nos langues maternelles et également une manière d’intéresser nos jeunes étudiants à ce sujet», explique Jamila Afandi, responsable culturel de l’établissement. « Nos étudiants sont des francophones et ont des penchants et des goûts très occidentaux. Leur relation à la culture marocaine reste très limitée. C’est pourquoi on a pensé à organiser cette journée pour rappeler à ces jeunes que la langue maternelle constitue un élément important de l’identité nationale  et qu’il est donc important de la pérenniser, la protéger et la garder précieusement », précise-t-il. Des propos largement partagés par les différents participants à cette rencontre, tout en confirmant que la langue maternelle fait partie de l’identité,  de la diversité et de la richesse culturelle de notre pays.  Cette cérémonie a été marquée par une forte présence des étudiants et de leurs parents. A les en croire, c’était une belle soirée qui leur a permis de découvrir plusieurs facettes du patrimoine culturel et artistique national dans une ambiance joyeuse et décontractée. « Je pense que ce genre d’événement est très important pour donner à nos enfants l’envie de sauvegarder leur langue maternelle et ses savoir-faire traditionnels», témoigne ce père. « Nos enfants parlent souvent le français et rarement l’arabe, au détriment de leur propre langue. Je trouve cela désolant », regrette cette mère. Avant d’ajouter : «Nos langues maternelles sont suffisamment marginalisées et discriminées. Je crois qu’il est temps de leur accorder plus de  reconnaissance ».
Pour cet étudiant en 2ème année : « Je trouve que l’idée de célébrer cette journée est très intéressante. C’est une occasion pour nous de jeter un autre regard sur notre langue ». Même vision de cette étudiante en 1ère année : «On utilise tous les jours notre langue maternelle, mais on ne s’est jamais posé des questions à son sujet et je crois que cette journée sert à cela ».
Cette journée a connu une exposition de peinture et l’organisation des spectacles de danse, musique et théâtre, ainsi qu’un défilé de mode de costumes traditionnels. Une cérémonie de mariage a enthousiasmé l’assistance.
Cette soirée a permis à de nombreux étudiants de montrer leur talent. C’est donc  une soirée réussie et qui sera certainement renouvelée ! 

Hassan Bentaleb
Mercredi 3 Mars 2010

Lu 238 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs