Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les équipementiers de Boeing à Casa




L'avionneur américain Boeing a annoncé, mercredi à Paris, l'organisation d'un Sommet commercial, le 12 octobre prochain à Casablanca, en faveur de ses équipementiers, en partenariat avec le ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies. En conduisant cette mission commerciale, l'avionneur américain veut présenter ses fournisseurs aux compagnies marocaines et "encourager des partenariats solides" avec le Maroc à travers le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), a annoncé la compagnie au salon international de l'aéronautique et de l'espace (SIAE), au Bourget (nord de Paris).
"Nous entretenons une longue et fructueuse relation avec le Maroc, qui remonte à 1969, lorsque Royal Air Maroc a pour la première fois acheté un Boeing 727", a déclaré Stan Deal, vice-président et directeur général de la Gestion des fournisseurs de Boeing Commercial Airplanes, lors d'une conférence de presse conjointe avec Ahmed Réda Chami, ministre de l'Industrie du Commerce et des Nouvelles technologies.
"Nous nous attendons à une flambée de la demande en avions. Le gouvernement marocain s'est fortement engagé à développer son industrie aéronautique et spatiale, tant en matière d'infrastructures que de formation, qui est à même de soutenir cette croissance", a dit M. Deal.
Le responsable américain a ajouté que "Boeing et ses équipementiers peuvent tirer parti d'une expansion de l'industrie aérospatiale" au Maroc.
Boeing est déjà actionnaire de MATIS, une société marocaine spécialisée notamment dans le câblage aéronautique qui fêtera son 10e anniversaire plus tard cette année. Il a également développé de solides relations avec plusieurs parmi les 100 autres sociétés opérant dans des secteurs liés à l'aéronautique au Maroc.
"Le Maroc a identifié l'industrie aéronautique et spatiale comme un secteur clé pour l'investissement dans le cadre de sa stratégie industrielle mondiale", a déclaré, pour sa part, M. Chami.
"Nous estimons que les partenariats, comme celui que nous avons avec Boeing, illustrent l'attractivité de l'offre marocaine dans le domaine des industries aéronautiques et spatiales", a-t-il dit.
Cette offre, a-t-il expliqué, englobe des incitations spécifiques en matière d'infrastructures, de formation et d'impôts, entre autres.
Le ministre s'est félicité, à cette occasion, du développement du partenariat entre le Maroc et Boeing pour l'étendre aux équipementiers de l'avionneur qui, s'est-il dit persuadé, "trouveront un environnement accueillant pour l'investissement au Maroc".

MAP
Vendredi 24 Juin 2011

Lu 331 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs