Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les enjeux des droits de l'Homme dans un monde globalisé

Le président du CNDH, Driss El Yazami, a animé une conférence à Sofia




Les enjeux des droits de l'Homme dans un monde globalisé
"Le Maroc et la Bulgarie, en tant que nouvelles sociétés d'immigration et pays en voie de consolidation démocratique, doivent travailler de concert à l'élaboration d'un universalisme aux couleurs du monde", a déclaré Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'Homme lors d'une conférence qu'il a animée récemment à l'Université de Sofia St . Kliment d'Ohrid sous le thème "Droits de l'Homme dans un monde globalisé, quels enjeux?".
El Yazami a souligné que les droits de l'Homme sont désormais une préoccupation mondiale incontestable et une variable centrale des relations internationales, ajoutant que la question des droits de l'Homme a gagné en importance et en acuité, ce qui a eu pour effet de mettre en lumière le rôle fondamental des instances nationales de régulation et de monitoring des droits humains et donné naissance à un réel débat au sein de la société civile des différents pays.
Le président du CNDH a mis en avant, à ce propos, l'expérience marocaine en matière d'évolution des droits de l'Homme. Il a ainsi relevé que le Royaume qui est fier de son pluralisme social, culturel et confessionnel a réussi, grâce à la solidité et à la vitalité de ses institutions, à ouvrir des espaces de débats intéressants au sein de la société civile et entre celle-ci et les différents pouvoirs institutionnels. Ces débats ont conforté l'appropriation et l'ancrage d'une pensée démocratique à la fois universelle et propre au pays.
Il a, par ailleurs, noté que dans un monde globalisé et connecté, les flux migratoires qui suscitent débats et passions, seraient sources d'enrichissement culturel pour les sociétés de transit et d'accueil, à condition qu'ils soient gérés sereinement et démocratiquement avec les armes de l'esprit.
Cette conférence a été marquée par la présence de Mme Margarita Popova, vice-présidente de la République de Bulgarie, Galab Donev, vice-ministre du Travail et de la Politique sociale, le doyen de l'université de Sofia, des représentants du milieu académique, des ambassadeurs, des journalistes ainsi que des représentants de l'association des étudiants marocains et des marocains résidant en Bulgarie.

Vendredi 1 Mai 2015

Lu 421 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs