Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les édiles locaux condamnent le vandalisme




Les membres du conseil régional de Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra condamnent les actes de vandalisme qu’a connus, lundi, la ville de Laâyoune, a souligné le président du conseil, Sidi Hamdi Ould Errachid.
Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion tenue mardi soir, consacrée à l’évaluation des dégâts occasionnés par ces actes, il a indiqué que le conseil «rejette et condamne» ces agissements destructeurs.
Les établissements affectés par ces actes, notamment les sièges du conseil régional, de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation, du centre régional d’investissement, ainsi que certains arrondissements et agences bancaires, offrent des services à l’ensemble des citoyens et leur destruction est «un acte répréhensible», a-t-il ajouté.
La réunion s’est déroulée en présence des présidents des conseils élus, des présidents des Chambres professionnelles et de parlementaires locaux.
M. Ould Errachid, a également affirmé que le conseil rejette et condamne «toute politisation des revendications sociales et les actes de vandalisme».
«Les actes perpétrés ont été instrumentalisés à des fins politiciennes et nous sommes contre une politisation des revendications sociales et le vandalisme», a-t-il indiqué dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion tenue mardi soir par le conseil municipal de la ville de Laâyoune dont il est le président et qui a été consacrée à l’évaluation des dégâts occasionnés par ces actes et à l’examen des moyens de garantir une gestion normale des affaires de la ville.
«Les citoyens ont le droit d’exprimer leurs revendications sociales dans le calme mais sans recourir à la violence et sans jamais en faire un prétexte pour perpétrer des actes de vandalisme», a-t-il ajouté.
Il a fait savoir que les dégâts occasionnés par ces actes «répréhensibles» affectent les intérêts de l’ensemble des citoyens.
M. Ould Errachid a, dans ce cadre, souligné que le conseil municipal de la ville rejette catégoriquement les tentatives visant à porter atteinte au processus de développement enclenché dans la ville de Laâyoune, et à la stabilité et à la quiétude de ses habitants.


Libé
Jeudi 11 Novembre 2010

Lu 617 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs