Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les echos du SIEL






Table ronde avec Tahar
Ben Jelloun

Ecrivain et poète marocain né en 1944 à Fès et a grandi à Tanger, deux villes que l’on retrouve au fil de la lecture de ses livres.
Abdellatif Laâbi le découvre en 1970 et publie son premier recueil de poèmes, Ben Jelloun collaborera ensuite à la revue Souffles.
Il est l’écrivain francophone le plus traduit au monde; « L’Enfant de Sable » et «La Nuit Sacrée» – Goncourt 1987 sont traduits en 43 langues.
Membre de l’Académie Goncourt et lauréat du prestigieux Prix international IMPAC, cet écrivain engagé et collaborateur à de nombreux journaux, publie régulièrement des chroniques en particulier sur le racisme telle celle en décembre 2009, dans Le Monde, dans laquelle il regrette: «Le dialogue entre l’immigration et la France est devenu un choc des ignorances».
Samedi 13 février,
Animée par Pierre Assouline.

Rencontre avec Frédéric Beigbeder

Enfant terrible de la littérature et fils de pub, Frédéric Beigbeder est l’un des auteurs les plus talentueux de sa génération. Neuf ans après « 99 Francs », roman français contemporain le plus vendu à l’étranger, Frédéric Beigbeder obtient le prix Renaudot 2009 pour « Un roman français », récompensant un récit largement autobiographique.
Frédéric Beigbeder rencontrera ses fans et dédicacera son dernier livre, « Un roman français ».
Le samedi 13 février à 17h,
Modératrice: Ghita Al-Khayat.

Rencontre avec
Faïza Guene

Déjà connue des lecteurs marocains pour sa participation au 11e SIEL, la romancière et réalisatrice Faïza Guene  participera à une table ronde sur le thème: « Ecrire au féminin », samedi 13, à la  salle Abdelkebir Khatibi, à la foire internationale de Casablanca.
La jeune romancière porte un regard particulièrement critique sur la société française. Ses romans dressent le portrait de gens ordinaires, d’antihéros, en utilisant une langue revigorée et souvent argotique.
Son premier roman, «Kiffe kiffe demain», a été l’une des meilleures ventes de l’année 2004 et a été traduit dans 26 pays. Elle publie en 2006 «Du rêve pour les oufs», puis, en 2008, «Les gens du Balto», aux éditions Hachette Littératures.
Samedi 13 à 16h,
Salle Abdelkebir Khatibi.


L
Vendredi 12 Février 2010

Lu 595 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs