Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les documents de l’état civil bientôt commandés en ligne mais livrés par poste : Internet se met au service de Gutenberg




La commande en ligne de documents de l’état civil, à savoir l’extrait et la copie intégrale de l’acte de naissance, sera opérationnelle début janvier 2012.  Mais, ne vous réjouissez pas trop vite puisque cette annonce ne concerne que les natif (ive)s de la commune pilote, à savoir la ville de Rabat. Pour les autres, il faut attendre encore puisque la généralisation ne semble pas pour demain. Une phase d’expérimentation locale doit être entamée dès janvier 2012.
Pour le ministère de l’Intérieur, le portail dénommé watiqa.ma, est le premier guichet unique marocain pour la commande en ligne de documents administratifs, à des tarifs préférentiels, avec un suivi de la commande.
Son principe de fonctionnement  est basé sur la commande d’un ou plusieurs documents d’état civil sur le guichet électronique et le règlement  en ligne des frais afférents, à partir de 20 DH (TTC). Le paiement peut se faire par carte bancaire nationale ou internationale, et ultérieurement par SMS.
Une fois la commande opérée, le Bureau d’état civil de naissance (BEC) du citoyen produit les documents commandés de manière classique, c’est-à-dire sur la base des registres papier avant de transmettre au citoyen le document demandé par courrier postal recommandé, qu’il réside au Maroc ou à l’étranger.
http://www.watiqa.ma va permettre également aux citoyens de suivre en détail l’état d’avancement des commandes, au niveau du traitement par le BEC ou de l’acheminement par Barid Al Maghrib.
La phase de démarrage de cette opération ne couvrira que  les BEC de Rabat sachant qu’un projet pilote a été déjà lancé il y a plus de cinq ans à Fès et qu’il a bien fonctionné et un autre à Casablanca qui a montré que 70 documents pouvaient être traités par jour dans chaque bureau.
Ceci d’autant plus que l’opération de reprise de l’historique des états civils qui consiste à former des bases de données électroniques qui reproduisent à l’identique les registres d’état civil de chaque BEC a pris fin il y a de cela quelques mois. A noter que le projet de modernisation de l’état civil est un chantier-pilote qui a été initié par le département de Chakib Benmoussa qui a tendu à informatiser plus de 2172 bureaux d’état civil dans tout le pays et traitera des dizaines de millions de documents. L’objectif de cette opération est de permettre aux citoyens de s’inscrire, de récupérer plus facilement leurs documents officiels et de dépasser les différentes carences actuelles (attente, fautes d’orthographe, …). 

Hassan Bentaleb
Vendredi 16 Décembre 2011

Lu 1566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs