Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les développements de l’affaire du commandant régional de la Gendarmerie Royale à Guercif

La vérité sur le dossier et sur l’audition de Driss Lachguar




Les développements de l’affaire du commandant régional de la Gendarmerie Royale à Guercif
L’affaire du commandant régional de la Gendarmerie Royale à Guercif a connu de nouveaux développements suite à la question orale posée par le Groupe socialiste à la Chambre des représentants sur les comportements de ce commandant.
La presse s’étant fait l’écho de ces développements, le général de corps d'armée Hosni Benslimane a pris l’initiative de diligenter une enquête et d’établir un rapport détaillé sur les comportements de ce haut gradé.
Le président du Groupe socialiste, Driss Lachguar a, dans ce cadre présenté des éclaircissements à qui de droit sur les comportements inopportuns dudit commandant. 
La presse ayant diffusé quelques interprétations erronées laissant accroire que le Premier secrétaire de l’USFP et président du Groupe socialiste a été auditionné en tant que coupable, alors qu’il n’en était rien, nous pousse à rétablir la vérité de faits.
Driss Lachguar a été reçu par un haut gradé de la Gendarmerie Royale (un général) mandaté par le général de corps d’armée Housni Benslimane, pour avoir des éclaircissements sur l’affaire évoquée par le député ittihadi Baaziz à la Chambre des représentants.
Ce dernier avait adressé une lettre à Housni Benslimane sur « l’implication de quelques membres de la Gendarmerie Royale dans l’action politique ». La lettre a été assortie d’une demande d’audience présentée par le Groupe socialiste.
Cette lettre a clarifié les tenants et les aboutissements de cette affaire. 
« L’opinion publique à Guercif, y a-t-on précisé, évoque avec une forte préoccupation l’implication de manière indirecte de quelques membres de la Gendarmerie Royale au ressort territorial de Taddart dans l’action politique, par des comportements illégaux, ce qui nous a poussés en tant que représentants de la nation et au nom du Groupe socialiste à enquêter sur ce dossier dans le souci de préserver les institutions et les renforcer et  ne pas entériner les nombreux dysfonctionnements qui les ont entachées et auxquels la Constitution de 2011 et notamment son article 30 ont mis fin. Mais il appert que tout trafiquant de drogue arrêté, et de manière sélective, est informé par des membres de la Gendarmerie Royale que c’est le député de la région qui a livré son nom au commandement régional. Et chaque fois qu’une infraction au Code de la route est commise par un chauffeur appartenant à la tribu, il lui est conseillé de prendre attache avec ce  député pour régler le problème, alors que les campagnes diligentées  par les gendarmes contre le trafic de gasoil et autres sont également attribuées audit député dans le cadre d’une campagne politicienne orchestrée par des personnes qui n’ont pas légalement le droit de faire de la politique et a fortiori de colporter de telles rumeurs mensongères». 
Il convient de rappeler que ces agissements ont eu lieu en  « réaction à notre discussion du 30 juin 2014 avec le responsable du  commandement régional de la Gendarmerie Royale à Taza à propos de la situation sécuritaire dans la commune de Taddart ».
La lettre évoque, par ailleurs, deux questions adressées au ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Administration de la Défense nationale détaillant le même sujet.
 

M.T
Mardi 5 Août 2014

Lu 968 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs