Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les deux premières banques de la Place ont signé hier une convention avec l’opérateur historique : Le “Mobile banking” arrive au Maroc




Les deux premières banques de la Place ont signé hier une convention avec l’opérateur historique : Le “Mobile banking” arrive au Maroc
Le «Mobile banking» est désormais opérationnel au Maroc. Grâce à « MobiCash », un nouveau «service de transfert d’argent et de paiement par téléphone mobile», lancé en exclusivité par Maroc Telecom. La mise en service de la nouvelle offre a été officialisée, hier à Casablanca, à l’occasion de la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre l’opérateur historique et les deux premières banques de la Place, Attijariwafa bank et le Groupe Banques Populaires.
Cette nouvelle technologie, qui semble avoir rencontré un grand succès au Kenya, cadre parfaitement avec la vision des banquiers marocains. Mohamed Benchaâboun, le président du Groupe Banques Populaires, a bien souligné « la convergence des produits bancaires avec les nouvelles technologies ».
En fait, tout le monde trouve son compte dans ce partenariat à trois. Mohamed Kettani, patron du Groupe Attijariawafa bank le dit clairement : « Pour nous c’est un moment fort pour démarrer l’année 2010 ». Mobicash est un moyen de « démocratiser l’accès aux services financiers », notamment vis-à-vis des couches à faibles revenus.
Avec 3 millions de clients dont 800.000 des MRE, le Groupe Banques Populaires, en disposant du « MobiCash », a de quoi fidéliser cette masse de clientèle.
La première banque publique du Maroc n’est pas à sa première expérience : il y a un an et demi déjà qu’elle offre des services qui s’appuient sur la téléphonie mobile pour des transactions financières à travers « Chaâbi Mobile ». Avec son large réseau d’agences à travers le Royaume, la Banque Populaire lorgne aussi les couches à revenus faibles ou irréguliers, particulièrement dans le domaine du microcrédit où le GBP compte pas moins de 500.000 clients, si l’on en croit son président. 
Bien entendu, on peut dire tout le bien de ce nouveau-né. Pour les uns comme pour les autres, MobiCash , compte tenu de sa commodité d’usage, peut aussi servir de levier pour porter le taux de bancarisation au Maroc à des niveaux convenables.
Mais, il y a toujours un « mais ». Le « Mobile banking » n’a pas que des avantages. Et c’est là, sans doute, une des raisons qui ont pénalisé son extension dans des pays avancés comme le Japon ou la France. Chez nous, les trois acteurs ont tenu à rassurer sur la sécurité et la fiabilité du « MobiCash ». Avant son implémentation, le service MobiCash  a subi un examen minutieux de la part des spécialistes de la banque centrale. Bank Al Maghrib, en tant que régulateur des produits bancaires, a fini par donner sa bénédiction, en validant le produit. Il va falloir attendre pour évaluer à sa juste valeur la nouvelle offre Maroc Telecom.

Abdelouahed Kidiss
Jeudi 7 Janvier 2010

Lu 481 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs