Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les derniers préparatifs du VIIème Congrès des femmes ittihadies




Les derniers préparatifs du VIIème Congrès des femmes ittihadies
La Commission préparatoire et le Conseil national des femmes ittihadies ont approuvé samedi les projets de résolutions relatives au VIIème Congrès dont la tenue est prévue  pour les 20, 21 et 22 décembre à Rabat.
Lors de cette réunion, présidée par la secrétaire générale des femmes ittihadies, Khadija Qariani et Hanane Rihab, membre du Bureau politique, il a été procédé à la lecture des rapports  des sous-commissions issues de la Commission administrative et l’introduction des amendements  et des ajouts. Ainsi, les rapports des commissions politique, d’orientation, économique ainsi que celui de la femme ont été présentés respectivement par Latifa Troufi, Fatima Ezzahra Chikhi, Manale Tikale et Fatima Raji. Les membres des deux instances ont saisi cette occasion pour examiner bon nombre de projets et documents concernant le prochain congrès  et qui portent, entre autres, sur le statut de l’organisation des femmes socialistes ittihadies, l’élection des membres du Conseil national et la Charte d’honneur relative à la responsabilité au sein des organes de l’organisation des femmes socialistes.
Cette session vient clore les travaux de la Commission préparatoire en apportant les dernières retouches  en perspective de la tenue du VIIème Congrès  qui se déroulera dans un contexte différent de celui des précédents. Conscientes de cette donne lors des préparatifs de cette étape, les femmes ittihadies s’attellent à vaincre les entraves et difficultés  qui pourraient les empêcher de développer le secteur et de préserver les acquis et droits politiques, économiques et sociaux.
Lesquels droits ont été acquis en faveur de  la femme marocaine  grâce au soutien  des forces démocratiques  et nationales en vue de mettre fin à la discrimination entre les genres, à lui garantir une participation aux postes de décision politique et économique et la mise en œuvre de la parité.   
A l’ouverture de cette session, Khadija Qariani, tout en évoquant le sérieux et la responsabilité dont ont fait montre les membres de la Commission préparatoire et du Conseil national des femmes ittihadies lors des préparatifs, a mis l’accent sur l’importance que revêt le prochain Congrès qui se doit d’assumer sa responsabilité historique en vue de surmonter les entraves et les dysfonctionnements et donc passer à une nouvelle phase qui se caractérisera par un travail sérieux au sein de la société pour que l’USFP retrouve la place qui lui sied sur l’échiquier politique.

Larbi Bouhamida
Mardi 10 Décembre 2013

Lu 402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs