Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les députés socialistes devant la Commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et la politique de la ville




Les députés socialistes devant la Commission de l’Intérieur, des collectivités  territoriales, de l’habitat et la politique de la ville
Tarik Kabbaj n’y est pas allé par quatre chemins lors de son intervention sur l’urbanisme devant la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et la politique de la ville : «Nous ne pouvons rien réaliser au niveau de la politique de la ville si on ne peut pas protéger le foncier dont nous disposons à Agadir. La protection du patrimoine foncier de l’Etat contre les grands promoteurs immobiliers qui bénéficient de couverture, est devenue un impératif», a-t-il affirmé devant les parlementaires suite à une intervention du ministre de tutelle devant ladite commission, en l’occurrence Nabil Benabdellah. Et d’ajouter sur un ton alarmant et responsable que le holding  Al Omrane est un levier de l’Etat qui a pour mission d’appliquer et de mettre en œuvre la politique étatique dans le domaine de l’urbanisme. Et ce sont les puissants promoteurs immobiliers qui profitent de cette politique puisqu’ils s’accaparent les terrains de l’Etat à un prix dérisoire, y construisent des appartements  économiques et gagnent des milliards alors que les conseils locaux ainsi que les autorités locales n’en héritent que les problèmes.
Il est certain que le patrimoine foncier de l’Etat est devenu depuis quelques années l’objet d’une exploitation sauvage et anarchique qui ne prend nullement en compte  les problèmes et les dysfonctionnements liés à la sururbanisation des grandes et moyennes ville, ce qui empêche toute intégration urbaine et sociale. Le maire d’Agadir a estimé que la situation du secteur de l’urbanisme constitue un recul par rapport à ce qu’on a vécu avec le gouvernement d’alternance. Il a précisé que la ville n’est pas un espace d’habitat mais un cadre de vie. Pour ce faire, Tarik Kabbaj préconise un désengagement définitif des gouverneurs et des  walis du domaine de l’urbanisme.
Pour sa part, Mohamed Ameur, membre de la même commission, est intervenu pour mettre en relief les facilités et les avantages qu’offrent les institutions de l’Etat dans ce secteur aux promoteurs immobiliers. «Il est inconcevable que l’Etat équipe des terrains pour les offrir à ces promoteurs sous prétexte qu’ils opèrent sur le créneau de l’habitat social. C’est une aberration. Il a le devoir de poursuivre les spéculateurs qui s’enrichissent aux dépens de l’argent  public et donc du contribuable», a-t-il expliqué.
Ameur, membre du Groupe socialiste, a poursuivi son intervention en faisant remarquer qu’il est impensable que l’Etat ne dispose pas  d’une réserve et d’un patrimoine fonciers. Et d’ajouter que durant les années quarante et cinquante, le patrimoine étatique dans ce  domaine était très important. Et de conclure que rien ne pourrait être fait pour la conception d’une politique de la ville sans cette réserve foncière. «Nos villes sont incapables de trouver les terrains pour construire des hôpitaux et des bâtiments pour les différents services publics. Beaucoup de personnes se sont enrichies à partir de ces facilités et de ces avantages alors que les villes n’en ont tiré aucun profit.

KAMAL MOUNTASSIR
Jeudi 24 Mai 2012

Lu 676 fois


1.Posté par abbas le 24/05/2012 20:18
très facile de parler après coup
Qui sont ces grands promoteurs immobiliers si boulimiques ?
si on pouvait etre plus explicite, tout le monde pourra se faire une idée
de la saloperie des ces opérateurs et de leurs combines

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs