Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les dépenses globales des collectivités territoriales en hausse




Ls dépenses globales réalisées par les collectivités territoriales (dépenses ordinaires et dépenses d’investissement des budgets principaux) se sont établies à 35,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2015, en hausse de 13,3% par rapport à l'année 2014, indique la Trésorerie Générale du Royaume (TGR).
Ainsi, les dépenses ordinaires des collectivités territoriales ont atteint 21,4 MMDH à fin décembre 2015 contre 20,8 MMDH un an auparavant, soit une hausse de 2,5%, précise la TGR qui vient de publier un bulletin de statistiques des finances locales à fin 2015.
Cette hausse s’explique par l’augmentation de 1% des dépenses de personnel, de 4% des dépenses des autres biens et services et de 5% des charges en intérêts de la dette.
Par ailleurs, les dépenses d’investissement des collectivités territoriales se sont établies à 14,5 MMDH, en augmentation de 34,2%, relève la TGR qui explique ce résultat par la hausse de 41,2% des émissions au titre des programmes nationaux, de 49,6% des programmes intégrés et de 32% des travaux neufs et grosses réparations qui interviennent pour 31% des dépenses d’investissement réalisées par les collectivités territoriales en 2015.
Une répartition par type de collectivité territoriale fait ressortir que les dépenses ordinaires et d’investissement des communes urbaines (18,4 MMDH) représentent 51,3% des dépenses globales réalisées en 2015, fait observer la TGR.
Aussi, les dépenses de personnel et les dépenses de matériel constituent une part importante des budgets des communes rurales et des communes urbaines, alors que celles réalisées par les régions et les préfectures et provinces sont constituées à hauteur de 75,8% et de 65,2% des dépenses d’investissement respectivement, ajoute la même source.
La situation des charges et ressources des collectivités territoriales dégage un excédent de 3,9 MMDH à fin décembre 2015 contre un excédent de 4,3 MMDH un an auparavant, note la TGR.
Cet excédent, auquel s’ajoutent les recettes d’emprunt de 1,7 MMDH, a permis le remboursement du principal de la dette pour 974 MDH et la reconstitution des fonds disponibles pour 1,07 MMDH.

Libé
Lundi 22 Août 2016

Lu 937 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs