Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les corps des deux journalistes tués à Kidal rapatriés à Paris

Maintien du calendrier de l’opération Serval au Mali




Les corps des deux journalistes tués à Kidal rapatriés à Paris
Les corps de Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 55 ans, ont été rapatriés du Mali dans la nuit de lundi à mardi à bord d’un vol d’Air France.
 Les deux journalistes français avaient été enlevés samedi à Kidal dans le nord du Mali et leurs corps avaient été retrouvés criblés de balles en dehors de la ville.
 Le Mali a rendu hommage lundi aux deux journalistes et le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a pris l’engagement de tout faire pour retrouver les assassins en collaboration avec la France.  
Le calendrier de l’opération Serval, qui mobilise actuellement 3.000 soldats français au Mali, ne sera pas modifié après le meurtre de deux journalistes de RFI à Kidal, a déclaré mardi Laurent Fabius.
Le ministre français des Affaires étrangères s’est rendu mardi matin avec le président François Hollande à l’aéroport de Roissy où les corps des journalistes de RFI, tués samedi, ont été rapatriés.
Laurent Fabius a précisé que la présence française allait être redéployée du sud vers le nord du Mali, notamment dans la région de Kidal, où il a confirmé l’arrivée de 150 militaires supplémentaires.
«Immédiatement, le président de la République a décidé de renforcer par déplacement géographique notre présence du sud vers Kidal mais cela ne remet pas en cause le calendrier général de présence puis de réduction de présence de la force française», a-t-il dit sur RFI.
Parallèlement, la Minusma, la mission de l’Onu au Mali, et la formation des forces maliennes monteront en puissance, a souligné Laurent Fabius.
Jugeant la situation difficile dans le Nord du Mali, il a déclaré que la France serait aux côtés du président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK).
«Le président IBK est celui qui doit prendre des décisions et la France est à ses côtés (...) Dans les jours qui viennent nous serons peut-être amenés à prendre un certain nombre de décisions», a-t-il dit, sans donner plus de précisions. L’opération Serval a été lancée en janvier pour stopper la progression de combattants islamistes vers la capitale, Bamako, puis les déloger du nord du Mali dont ils avaient pris le contrôle.
Concernant la recherche des meurtriers des deux journalistes français, Laurent Fabius a dit que plusieurs pistes étaient étudiées.
«On suit toutes les pistes (...) Bien évidemment leur châtiment devra être exemplaire», a dit le ministre à propos des ravisseurs.
Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été enlevés puis tués samedi à Kidal, alors qu’ils venaient de réaliser une interview avec un représentant des rebelles touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA).

Libé
Mercredi 6 Novembre 2013

Lu 129 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs