Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les corps de métiers de la justice fédèrent leurs énergies

Magistrats, huissiers de justice, notaires, adouls, SDJ et fonctionnaires participeront à un forum à Casablanca




Les corps de métiers de la justice fédèrent leurs énergies
Après plusieurs mois de gestation, de réflexion et de préparation, la coordination et l’unité d’action des corps de métiers de la justice semblent prendre forme et s’institutionnaliser dans la perspective de constituer un front commun. 
En effet, les représentants des différents corps de métiers de la justice réunis récemment au centre des œuvres sociales du ministère de la Justice et des Libertés à Rabat, se sont mis d’accord pour organiser un forum commun à Casablanca à la fin du mois prochain. Outre l’Association des barreaux du Maroc, prendront part à ce forum l’Amicale Hassania des magistrats, le Club des magistrats du Maroc, l’Amicale des fonctionnaires de la justice, le Syndicat démocratique de la justice (SDJ), la Chambre nationale du notariat moderne, l’Association nationale des huissiers de justice et l’Instance nationale des adouls. « Suite à l’initiative prise par l’Association des barreaux du Maroc en vue d’établir un minimum de coordination entre les divers corps de la justice, et après la discussion de cette importante initiative et la disposition de tous représentants présents à l’appuyer et l’institutionnaliser, il a été décidé d’organiser la première session du Forum national de tous les corps de métiers de la justice, le 24 mai prochain à Casablanca », a précisé un communiqué de presse conjoint de l’Association des barreaux du Maroc et du SDJ.Cette initiative ne peut être comprise sans prendre en compte le contexte dans lequel elle s’est développée et sans considérer notamment la tension entre le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, et tous les corps des métiers de la justice comme l’attestent les différents sit-in organisés et les grèves menées depuis le début de cette année par le SDJ, l’Association des barreaux du Maroc, le Club des magistrats…
« Le ministre et le gouvernement veulent passer des réformes sans recourir  à l’approche participative », a expliqué à Libé une source du SDJ. Et de préciser que plusieurs  corps de métiers qui prendront part à ce forum ont soit boycotté le dialogue national sur la réforme de la justice (comme le Club des magistrats du Maroc ou le SDJ), soit décidé de se retirer, ou bien sont déçus par les résultats qui en ont découlé (comme l’Association des barreaux du Maroc).
La même source n’a pas exclu que cette initiative aboutira à la constitution d’un front commun, précisant  que la plateforme de ce forum sera préparée et débattue au début du mois prochain par les différentes parties prenantes.
 

Mourad Tabet
Mardi 22 Avril 2014

Lu 807 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs