Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les coraux face au réchauffement climatique

Les coraux s’adaptent




Les coraux face au réchauffement climatique
Pour les récifs coralliens, les conséquences du changement climatique représentent une triple menace. L’acidification des océans rend difficile, voire impossible, la formation de structures dures et solides. L’élévation du niveau de la mer engendre une augmentation de la distance entre les coraux et la surface de l’eau, compliquant ainsi la photosynthèse. Le réchauffement des eaux entraine l’expulsion des algues symbiotiques conduisant au blanchissement des récifs.
Face à de telles problématiques, tous les yeux sont désormais tournés vers la Grande Barrière de corail, un des plus vastes et emblématiques écosystèmes marins. L’Unesco a récemment fait part de son intention d’inscrire dès l’année prochaine cet immense ensemble corallien d’Australie sur la liste du patrimoine mondial en péril. Autant dire que la situation est particulièrement critique...
Une nouvelle étude publiée le 17 juin dernier dans la revue Nature Communications apporte toutefois une légère note d’optimisme. Le document met en effet en évidence une adaptation relativement rapide des coraux faces aux fluctuations climatiques advenues durant ces 20.000 dernières années. Ces résultats indiquent ainsi une résistance des récifs aux changements de températures bien plus importante que ce que l’on imaginait jusqu’alors. La Grande Barrière de corail existe depuis près d’un demi-million d’années. Au fil du temps, les coraux se sont succédé les uns après les autres, sécrétant leur exosquelette calcaire sur ceux de leur prédécesseur. Les récifs coralliens se sont ainsi formés par l’accumulation de toutes ces structures solides. Ils représentent de véritables mines d’informations sur l’ensemble des événements qui ont eu une répercussion sur les coraux. 
Dans le cadre de l’International Ocean Discovery Program, une équipe de chercheurs a effectué en 2010 des prélèvements sur deux sites de la Grande Barrière de corail. Les carottes obtenues lors de cette opération ont ensuite été analysées. Les résultats de l’étude indiquent que les échantillons remontent à une période comprise entre 12.000 et 25.000 ans plus tôt. Cette époque correspond à la fin de la dernière ère glaciaire. 
Les chercheurs sont également parvenus à mettre en évidence une différence de température de l’eau de l’ordre de 3 degrés Celsius entre les deux sites de prélèvement. Cette différence correspond à la période comprise en 20.000 et 13.000 ans. Aujourd’hui cette différence n’est plus que de 0,6 degrés Celsius. 
“Nos résultats indiquent que la Grande Barrière de corail a connu des changements de températures importants et localisés au cours de la dernière déglaciation. Ces modifications sont beaucoup plus conséquentes que ce que l’on pensait précédemment”, ont écrit les chercheurs dans leur étude. Les coraux semblent s’être particulièrement bien adaptés aux changements de températures au niveau des sites où ils se développent. Ceux localisés dans les endroits plus chauds peuvent en effet tolérer des températures sous lesquelles ceux des zones froides commencent à blanchir. Ces observations ont conduit les scientifiques à s’interroger sur le potentiel des coraux à résister au réchauffement des eaux. 
Leur étude indique que certains seraient capables de s’adapter en seulement quelques milliers d’années. Si cette conclusion est plutôt encourageante, il est difficile de savoir si cette adaptation pourra être possible face au réchauffement actuel. En effet, le phénomène est beaucoup plus rapide que celui advenu dans le passé et les températures des eaux sont largement supérieures. 
Par ailleurs, malgré cette résistance développée, les coraux restent très vulnérables à l’acidification et la hausse du niveau des océans. 

Maxisciences
Lundi 30 Juin 2014

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs





Publicité

Pour vos Publicités sur le site
contactez admin@libe.ma