Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les commissions d’arbitrage et du contrôle financier de l’USFP entament leurs travaux




Les commissions d’arbitrage et du contrôle financier de l’USFP entament leurs travaux
La commission d’arbitrage et de déontologie et celle du contrôle financier, de l’administration et des biens ont tenu jeudi dernier  leurs réunions respectives au siège du parti à Rabat. Objectif : procéder à la restructuration de leurs  organes et la mise en place d’une feuille de route pour leurs actions futures.  Ainsi, et après le vote de ses membres,  la commission du contrôle financier, de l’administration et des biens dispose d’un bureau qui sera présidé par Ahmed Gouitaa, secondé par Jamal Sabbani et Abbas Taki comme rapporteur et Abderrahim Laabayd son adjoint. Outre ces membres, ladite commission est constituée également de Khadija Al Badouri, Idriss Al Fina  et Driss Laykoubi.
Pour sa part,  la commission d’arbitrage et de déontologie a procédé, elle aussi,  à l’élection de son bureau qui aura pour président Abdelouahed Radi, Mustapha Kerkri,  son adjoint, tandis que le rapporteur de ladite commission Mohamed Lakhssassi aura comme adjoint Mohamed Laamrani.  Font également partie de la commission d’arbitrage Fouzia Guédira, Mohamed Sabri, Mohamed Debbagh, Lahssen Sanhaji, Mohamed Ayyad, Lakbir Bezzaoui, Abderrahmane Al Oumani ainsi que Mohamed Ben Abdelkader.   
A l’ouverture de la commission du contrôle financier, de l’administration et des biens, le président de la Commission administrative, Habib El Malki, a fait savoir que l’USFP est en train de mettre en œuvre les rapports politique et organisationnel  approuvés par le IXème Congrès et d’amener le parti à travailler dans  la transparence et la crédibilité la plus totale.
Avec l’adoption des dispositions du règlement interne relatives aux deux commissions, entre autres, et la constitution de leurs bureaux respectifs, l’USFP  parachève ses outils d’action  comme cela a été décidé par le dernier congrès,  a tenu à souligner Habib El Malki avant d’ajouter que le débat qui a eu lieu au sein de la Commission administrative, basé sur deux concepts, démontre de manière claire le niveau de maturité atteint concernant l’expérience politique et partisane.
Ces deux concepts se rapportent à l’édification  du parti-institution et à la gouvernance et  sont à même  de moderniser tout ce qui est en relation avec la gestion quotidienne du parti, a-t-il conclu.

L.B
Mardi 3 Décembre 2013

Lu 441 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs